L'administration Trump réautorise l'importation de trophées d'éléphants

17 Novembre, 2017, 11:23 | Auteur: Armand Coulomb
  • Trump s’apprête à lever l'interdiction sur l’importation d'éléphants en provenance d'Afrique

Pour y parvenir, le gouvernement Trump souhaite abolir l'interdiction d'importation de ces trophées mise en place par l'administration Obama en 2014, a confirmé un responsable américain de l'United States Fish and Wildlife Service (USFWS). l'USFWS est un organisme fédéral chargé de la gestion et la préservation de la faune et de la réglementation de la chasse aux Etats-Unis.

En 2014, Barack Obama avait décidé que l'importation de trophées issus de la chasse à l'éléphant serait autorisée depuis certains pays comme l'Afrique du Sud, mais interdite depuis d'autres comme le Zimbabwe, qui n'a pas pu prouver que cette chasse était bénéfique à la population de son pays.

Le comble dans cette histoire, c'est que l'annonce n'a pas été faite par la Maison Blanche mais par le Club de Safari International, un groupe de pression qui défend la chasse.

La décision vaut à l'administration Trump une avalanche de critiques de la part des associations de défense des animaux.

Motta vers une opération et un retour en 2018
Blessé depuis le match face à Marseille le 22 octobre (2-2), Thiago Motta devrait se faire opérer du genou droit et ne reprendre qu'en 2018.

Plusieurs médias américains affirment que le permis s'appliquera également à la Zambie et qu'une réévaluation sera menée mi-2018 pour envisager une prolongation de l'autorisation. 100 éléphants sont déjà tués chaque jour.

Entre 2007 et 2014, le nombre de pachydermes aurait chuté de 30 % sur le continent africain, selon une organisation de défense des éléphants. "Cela mènera à davantage de braconnage".

Avec cette résolution, les autorités américaines exploitent en fait un aspect de la loi sur les espèces en danger (Endangered Species Act), qui stipule que l'importation de tels trophées peut être légale si preuve est apportée que la chasse bénéficie à la conservation plus large des espèces.

"La chasse pour le loisir, légale, bien encadrée, dans le cadre d'un programme, peut bénéficier à la conservation de certaines espèces en incitant les populations locales à conserver les espèces et en injectant l'argent dans la conservation", explique ainsi l'USFWS.
This will lead to more poaching. https://t.co/rld67eM018& The Elephant Project (@theelephantproj) November 16, 2017Quant au centre américain pour la biodiversité, il déplore qu'en autorisant à faire entrer "des têtes, des pieds et des queues d'éléphants morts aux Etats-Unis", Donald Trump "légalise le fait de tuer des éléphants menacés ". Les fils Trump passionnés de chasseHasard du calendrier, la diplomatie américaine a rendu jeudi son premier rapport annuel sur le trafic d'espèces sauvages, dans lequel il émet une liste de pays qui font l'objet d'"inquiétudes", mais dont le Zimbabwe et la Zambie sont absents."Le trafic".

Recommande: