Élan de solidarité pour la mère de la fillette — Disparition de Maëlys

20 Novembre, 2017, 12:39 | Auteur: Armand Coulomb
  • VIDEO. Affaire Maëlys: Pour aider la mère de la fillette, ses collègues lui font don de jours de travail

Pour soutenir leur collègue qui vit depuis trois mois dans l'angoisse et lui permettre de rester auprès de ses proches dans cette dure épreuve, les salariés de l'hôpital ont décidé de se mobiliser. Jennifer de Araujo, la mère de Maëlys qui s'est volatilisée sur le parking de la salle polyvalente de Pont-de-Beauvoisin (Isère) dans la nuit du 26 au 27 août, peut compter sur le personnel infirmier de l'hôpital de Pontarlier (Doubs) où elle travaille pour se consacrer à l'enquête. "Lors du Comité technique d'établissement du début du mois d'octobre, les représentants du personnel ont fait cette proposition", explique Lydie Lefebvre, déléguée syndicale au centre hospitalier intercommunal". Certains employés ne connaissent pas Jennifer de Araujo personnellement, mais ont tout de même décidé de faire un geste. Ainsi, le corps hospitalier a jusqu'à mi-décembre pour se manifester et faire un geste pour l'infirmière. Et ça restera confidentiel (...) Tout le monde a été profondément choqué par ce qu'il s'est passé. Ça touche encore plus (.) C'est la seule façon qu'on a de l'aider. Lydie Lefebvre, elle, s'attend à un élan de solidarité très conséquent: "Si chacun donne ne serait-ce qu'une heure, on ne sera pas loin d'une année de travail". Je ne l'ai jamais vue", avoue même Cynthia, une infirmière croisée au hasard d'un couloir, " mais j'ai déjà rempli la feuille, j'ai donné un jour de travail.

Autoroutes. Les tarifs des péages en hausse dès le 1er février
Le ministère des Transports n'était pas joignable dimanche en début d'après-midi pour confirmer ou commenter ces informations. Les automobilistes devront donc débourser un peu plus pour leurs trajets à compter de l'année prochaine.

Si ses collègues ont conscience que l'épuisement de ses droits est certainement le cadet des soucis de la maman de Maëlys, ils se disent qu'elle aura ainsi "une chose de moins à gérer".

Recommande: