Générosité : les dons aux associations stagnent

04 Décembre, 2017, 16:35 | Auteur: Basile Toussaint
  • Les Français ont fait moins de dons aux associations en 2016

Une première alors que le nombre de foyers fiscaux ayant déclaré des dons en 2016 a reculé de 4,2% par rapport à l'année précédente, selon une étude du collectif d'experts Recherches & Solidarités et publiée lundi par le journal La Croix. Le montant global des dons déclarés a par ailleurs stagné en 2016 à 2,49 milliards d'euros contre 2,48 milliards un an plus tôt, marquant l'arrêt d'une progression observée depuis une décennie.

Invité sur franceinfo, le président de Recherches et solidarités Jacques Malet a constaté une baisse des dons en France en 2016 "C'est la première fois depuis une vingtaine d'années, sauf en 1995, au moment des grandes grèves contre la réforme Juppé qu'il y a une baisse des dons". Le nombre de foyers qui ont donné l'an dernier a été de 5,28 millions, un chiffre en baisse de 4,2% par rapport à 2015. "Et encore, à l'époque, les chiffres étaient moins précis car ils ne permettaient pas de distinguer les dons aux associations et les dons aux partis politiques", commente Jacques Malet, le fondateur du réseau. Selon Recherches et Solidarités, "les résultats décevants de 2016 restent pour l'heure sans explication".

Guinée : le VIH/SIDA continue de tuer, regrette le CNLS
Guterres, appelant à "un engagement renouvelé pour terminer ce que nous avons commencé et faire que l'épidémie de sida est une chose du passé".

Les Français deviennent-ils moins généreux? Ce sont les plus de 60 ans qui représentent le gros des donateurs: ils représentent en effet 53% des donateurs pour 58% des montants. Le don annuel moyen a augmenté de 5% à 472 euros. Le niveau "assez haut" du moral des Français mesuré par l'Insee, et le bilan mondial "particulièrement lourd" des catastrophes naturelles, "qui mobilisent habituellement la solidarité des Français", avaient laissé espérer une année "plus satisfaisante". À l'inverse, de moins en moins de ménages modestes sont imposés, ce qui a pu agir à la baisse sur le nombre de déclarations. Pour attirer la nouvelle génération, les associations utilisent les nouvelles formes de donations: par SMS, par carte bancaire ou via les réseaux sociaux. Les trois villes les plus généreuses sont Versailles, Neuilly-sur-Seine et Strasbourg. Les associations les plus plébiscitées par les Français sont: l'Association française contre les Myopathies, les Restos du Cœur, la Croix-Rouge, le Secours catholique et Médecins sans Frontières.

Recommande: