Dossier transféré à la justice — Affaire Laporte

05 Décembre, 2017, 11:40 | Auteur: Mathilde Kaplan
  • AUDE- NARBONNE- MONDIAL DE RUGBY DES U20: LES JEUNES AURONT UNE CARTE À JOUER

Si la justice ouvrait une enquête, la position de l'ancien secrétaire d'Etat aux Sports (de 2007 à 2009) serait fragilisée, pour ne pas dire intenable, à la tête de la FFR, où il est arrivé fin 2016, même si la ministre des Sports Laura Flessel n'a pas appelé à sa démission.

L'affaire empoisonne le mandat Laporte depuis l'été. Or ce dernier, patron d'un groupe qui est sponsor maillot du XV de France depuis mars, avait signé un contrat d'image début 2017 avec une société de Bernard Laporte, BL Communication. Le Journal du dimanche affirmait aussi que Laporte était intervenu, fin juin, auprès de la commission d'appel de la FFR pour qu'elle se penche "avec bienveillance" sur le cas du club héraultais. Après avoir pris connaissance du rapport des deux inspecteurs généraux, la ministre des sports, Laura Flessel, a décidé de saisir la justice.

Le travail de l'Igjs a ensuite permis de retracer une chronologie.

Loïc Perrin rejouera en 2018 — Saint-Etienne
Le club du Forez va en effet devoir se passer de son capitaine jusqu'à la fin de cette phase aller en championnat. Joueur essentiel dans le dispositif des Verts, Loïc Perrin revenait tout juste d'une blessure au mollet.

Désormais, c'est l'appel de Bernard Laporte au président de la Commission d'appel, Jean-Daniel Simonet qui est au coeur des débats.

"Sans préjuger de ce qui s'est dit lors de cet appel, ce coup de fil a précédé un changement de décision", indique-t-on aussi au ministère des Sports.

Un an après son élection, Bernard Laporte risque fort de se retrouver face à des enquêteurs qui auront des moyens largement supérieurs pour aller au bout des investigations le concernant. On constate qu'il reste des zones d'ombre. Le dossier sera donc transmis au procureur de la République, l'IG n'ayant pas le pouvoir d'enquêter plus en avant. Un coup de téléphone néanmoins suffisamment persuasif pour que Jean-Daniel Simonet répercute l'information afin de faire changer d'avis plusieurs membres de la Commission. Philippe Peyramaure avait démissionné de l'instance, suivi par six autres membres de la commission qui ne siégeaient pas fin juin. "Aujourd'hui, je ne l'envisage pas, assure Bernard Laporte". En conséquence, la ministre a demandé à la Fédération d'élaborer un plan d'action avec des mesures correctrices. Parmi les préconisations, le renouvellement intégral de la commission d'appel de la FFR.

Recommande: