Saad Hariri retire officiellement sa démission — Liban

05 Décembre, 2017, 15:49 | Auteur: Armand Coulomb
  • Le président libanais Michel Aoun et le Premier ministre Saad Hariri lors d'un conseil des ministres le 5 décembre 2017 à Baabda près de Beyrouth- AFP

"Le cabinet remercie son dirigeant pour sa position et pour le retrait de sa démission", a dit le gouvernement libanais dans un communiqué lu par Saad Hariri.

Un mois après avoir décidé de démissionner, le premier ministre libanais, Saad Hariri, est revenu mardi 5 décembre sur cette décision, selon un communiqué du gouvernement.

Mardi 5 décembre, le premier ministre du Liban est revenu sur sa démission, un mois après l'avoir prise.

Jean d'Ormesson s'est éteint à 92 ans
Membre de l'Académie française, il a oeuvré pour faire accepter Marguerite Yourcenar dans ce club très fermé et très masculin. De son nom complet Jean Bruno Wladimir François-de-Paule Le Fèvre d'Ormesson, il est né le 16 juin 1925 à Paris.

"Le Hezbollah doit montrer qu'il fait preuve de neutralité et arrêter d'interférer dans les conflits régionaux", avait déclaré M. Hariri.

Depuis, les deux camps rivaux au Liban - l'un dirigé par Saad Hariri et appuyé par Ryad et l'autre mené par le Hezbollah chiite et soutenu par l'Iran - cherchaient à trouver un compromis pour éviter au pays un nouveau séisme politique. Il l'a annoncé après que tous les membres de son gouvernement ont "décidé de se dissocier" de tous les conflits en cours dans les pays arabes.

"Cette " distanciation " vise à " préserver les relations politiques et économiques du Liban avec ses frères arabes ", poursuit le texte, répétant les engagements pris par ce gouvernement au moment de sa formation, en 2016.

Recommande: