La Russie ne boycottera pas les Jeux olympiques de 2018

06 Décembre, 2017, 18:04 | Auteur: Armand Coulomb

Après avoir laissé planer le doute, le président russe a finalement fait savoir qu'il se présenterait à la prochaine élection présidentielle, qui se déroulera en mars 2018.

Cette annonce très attendue met fin à des mois de suspense et de tergiversations du Kremlin sur les intentions de M. Poutine, aux commandes du pays depuis plus de 17 ans, de briguer un nouveau mandat de six ans.

" Oui, je serai candidat à l'élection présidentielle russe ", a déclaré Vladimir Poutine, ce mercredi 6 décembre, lors d'une rencontre avec les ouvriers d'une usine automobile dans la ville de Nijni Novgorod.

S'il était élu, Vladimir Poutine, 65 ans, entamerait son quatrième mandat de chef de l'Etat, qui durerait jusqu'en 2024.

La FIA inaugure son Hall of Fame
Sans oublier, l'emblématique Alfa Romeo GP Tipo 158 qui a été la première voiture championne du monde de Formule 1 en 1950 avec Nino Farina.

"C'est toujours une décision très importante pour n'importe quelle personne, car la motivation doit venir uniquement de la volonté de rendre la vie meilleure dans ce pays, de le rendre plus puissant, mieux protégé", avait poursuivi M. Poutine.

"Mais on ne peut y arriver qu'à une seule condition: si les gens vous font confiance et vous soutiennent", a souligné le président, dont l'intervention était retransmise en direct à la télévision publique.

La Russie " n'empêchera pas " les sportifs russes qui le veulent de participer aux JO 2018 sous bannière olympique, a annoncé mercredi le président russe Vladimir Poutine après la décision du Comité international olympique (CIO) de suspendre la Russie.

Recommande: