Le gouvernement ne "se précipitera pas" sur le smic, dit Pénicaud

06 Décembre, 2017, 23:04 | Auteur: Armand Coulomb
  • Un policier chargé de la sécurité de Muriel P

Selon une information relayée par Closer, l'un des officiers de sécurité de Muriel Pénicaud, prénommé Xavier, a mis fin à ses jours mardi dernier. Ce policier, hors service au moment du drame, était en charge de la protection de la ministre du Travail Muriel Pénicaud.

D'après le Parisien, alors qu'il se trouvait dans sa voiture garée devant la gendarmerie de Rozay-en-Brie, l'homme s'est suicidé avec son arme de service, un 9 mm.

"Ses pensées, ainsi que celles de son cabinet, vont à l'épouse, aux enfants et aux proches de Xavier ainsi qu'à ses collègues". Il est décédé à l'hôpital.

Près de 50 blessés dans une collision entre deux trains — Allemagne
La cause de l'accident, survenu à Meerbusch-Osterath vers 19h30, reste inconnue. Il est " sous le choc " mais pas blessé, selon la police.

Elle a ajouté que le rapport était "une contribution utile" et que les propositions sur l'indexation du smic allaient "s'intégrer dans les réflexions en cours dans deux autres chantiers": le partage des fruits de la croissance et de la valeur ajoutée et le projet de la France pour la refondation de l'Europe.

Il s'agit du 48e suicide parmi les forces de police depuis le début de l'année.

Le ministère de l'Intérieur et les organisations représentatives des personnels ont convenu le 24 novembre de poursuivre les efforts pour la prévention des suicides, sans pour autant dévoiler de nouvelles mesures.

Recommande: