Alain Juppé votera Maël de Calan — Présidence LR

07 Décembre, 2017, 14:02 | Auteur: Armand Coulomb
  • Les racines finistériennes de Maël de Calan n'en font pas forcément un prophète

Ce n'était même pas un secret de polichinelle, mais Alain Juppé a tout de même tenu à officialiser la chose. "Mais à titre personnel, mon choix est fait et je lui apporterai donc mon suffrage", a déclaré Alain Juppé, lors d'une conférence de presse commune avec le Maël De Calan.

"Comme je l'ai dit, je ne fais pas campagne dans le cadre de cette élection à la présidence de LR et je n'ai pas d'appel à lancer".

L'ancien Premier ministre en a profité pour envoyer une petite pique au grandissime favori, Laurent Wauquiez, en estimant que Maël de Calan "ne se contente pas de récuser toute alliance avec le FN, il combat le FN".

Mise sous tutelle de la police de Montréal réclamée
Un administrateur civil sera nommé pour prendre sa position à la tête du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Un pari important, puisque traditionnellement la Sûreté du Québec et le SPVM ont été en rivalité.

Puis, dans un autre tweet, le maire de Bordeaux a affirmé aimer "l'homme qu'il est". Interrogé sur un départ éventuel des LR en cas de victoire à la présidence de Laurent Wauquiez, comme évoqué dimanche par Thierry Solère, député ex-LR rallié à LREM, le maire de Bordeaux a répondu: "Je pense que Maël de Calan va montrer qu'il y a une place (pour mes idées)".

Pour cette élection interne, "je crois qu'il faut viser une participation de l'ordre de 80, 90.000". Et le conseiller départemental finistérien de 36 ans pourra compter sur un soutien de poids, celui de son "mentor" Alain Juppé.

Depuis le 5 septembre, Maël de Calan est officiellement candidat à la présidence du parti Les Républicains (LR).

Recommande: