Johnny Hallyday : Michel Drucker n'a pas pu se "retenir" de pleurer

08 Décembre, 2017, 09:50 | Auteur: Lea Montgomery
  • Le maire de Loconville

De nombreuses personnalités ont tenu à rendre hommage à Johnny Hallyday suite à l'annonce de sa disparition dans la nuit du mercredi 6 décembre. (Michel Drucker est en sanglots sans dire un mot pendant plusieurs secondes: ndlr) Lui, c'était spécial. Notre directeur de la rédaction Thierry Moreau vous proposera en préambule un éditorial dans lequel vous pourrez notamment découvrir une anecdote, qui révèle toute la simplicité et l'accessibilité de la star. "Tous les gens qu'on a aimés, on aurait envie de leur dire: vous auriez pu vivre encore un peu". "J'ai beaucoup hésité avant d'accepter, mais je savais que je ne pouvais pas refuser de rendre hommage à Johnny pour mille raisons, assure l'animateur, la voix posée".

Au fil des années, une complicité se crée entre les deux hommes, qui n'ont qu'un an d'écart.

VIDÉO. Quand Jean D'Ormesson expliquait pourquoi il ne fallait pas mourir en même temps qu'une star
Ainsi, les magazines Le Figaro Magazine , Le Point et Paris Match ont choisi de produire deux numéros spéciaux. " L'écrivain doit faire attention à tout ce qu'il écrit , précisait Jean D'Ormesson ".

On a rarement vu Michel Drucker dans un tel état de tristesse. On n'avait pas besoin de se parler beaucoup.

Ce matin, dans l'émission Bourdin Direct, Michel Drucker a expliqué avoir eu " du mal à dire ces phrases là, parce que la tension nerveuse, l'émotion ". Cette séquence a bouleversé près de 3,064 millions de téléspectateurs. Dans la foulée, deux concerts ont été diffusés, celui de Bercy en 2013 et Johnny allume le feu au Stade de France de 2012. Ce programme avait donc une saveur très particulière pour le présentateur de Vivement Dimanche. Mais le jour J, tout ne se passe pas comme prévu. "Johnny, c'était Terminator. Là, le cancer a gagné".

Recommande: