L'armée israélienne riposte et frappe des positions à Gaza — LIVE BLOG

08 Décembre, 2017, 04:33 | Auteur: Armand Coulomb
  • La solution à deux États indépendants préconisée par l’ONU représente encore le meilleur compromis, mais il faut faire vite avant que la situation actuelle en Palestine ne soit irréversible croit l'auteur

A la suite de tirs de roquettes venus de la bande de Gaza, le 7 décembre, Tsahal a tweeté qu'une alerte rouge avait été activée dans les régions d'Hof Ashkelon et de Sha'ar HaNegev.

Les tirs d'un char et d'un avion israéliens ont visé "deux postes militaires" dans la bande de Gaza, a dit l'armée sans préciser qui contrôle ces "postes". Selon The Times of Israël, ces roquettes se seraient abîmées en mer.

A Gaza, l'armée israélienne a décidé d'accroître son dispositif, "Des bataillons supplémentaires vont renforcer la zone, ainsi que des unités de combat et de renseignement et des unités de défense territoriales", a fait savoir l'armée israélienne aux médias israéliens.

Les Palestiniens ont appelé jeudi à une grève générale et à des manifestations dans les territoires occupés pour protester contre la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale d'Israël. Plusieurs Etats ont demandé une réunion d'urgence de la ligue Arabe.

Taux de chômage en hausse à 3,1% en Suisse en novembre
Quant aux places vacantes annoncées aux ORP, elles se sont repliées de 322 (-2,6%) à 11'994 offres, détaille le communiqué. Suivent les cantons du Jura et de Vaud, avec un taux de chômage de respectivement 4,3% (stable) et 4,1% (-0,2 point).

Le Hezbollah libanais a également soutenu l'appel du Hamas.

"Nous devons appeler au lancement d'une nouvelle intifada et travailler à cela, face à l'ennemi sioniste", a déclaré le leader du mouvement islamiste palestinien Hamas, Ismaïl Haniyeh, un peu plus tôt dans la journée.

En outre, la décision de Donald Trump a provoqué une vague de colère dans le monde arabo-musulman.

Recommande: