Rennes : l'incroyable influence de Khazri

16 Décembre, 2017, 14:15 | Auteur: Mathilde Kaplan
  • Rennes élimine Marseille et file en quart de finale13 décembre 2017 20:52A la uneFootballRésultats

Malheureusement, Ocampos et Sarr ont failli à l'exercice.

On a assisté à un vrai match de coupe entre Rennes et Marseille!

Outre la titularisation des gardiens remplaçants, Rudi Garcia a fait démarrer Rolando dans l'axe de la défense et laissé Luiz Gustavo au repos, alors que Sabri Lamouchi a enfin titularisé Joris Gnagnon à la place de Mexer. N'arrivant pas à se départager, les deux équipes filent vers les tirs au but.

Zimbabwe : la ZANU-PF soutient Mnangagwa
Ses habitants sont contraints à d'interminables queues devant les banques pour en retirer quelques dollars et l'inflation galope. Sans surprise, le congrès de la Zanu-PF a confirmé que son nouveau président serait son candidat au scrutin de 2018.

"C'est incroyable!", pouvait-on lire sur les lèvres du président olympien Jacques-Henri Eyraud, descendu de sa tribune présidentielle fou de rage jusqu'au bord du terrain, selon les images du diffuseur Canal+, tandis que le staff marseillais ne cessait de repasser l'action en boucle sur le banc à l'aide d'un portable. Après l'épisode du but fantôme d'André finalement logiquement non accordé, la rencontre a été marquée par un but injustement refusé pour hors-jeu à Kostas Mitroglou alors que le score était encore de 2-1 pour les Bretons.

Le même Njie avait raté une balle de break à la 18e, oubliant Mitroglou et Florian Thauvin tout seul pour tenter sa chance et voir son tir repoussé par Abdoulaye Diallo. Un avantage de courte durée toutefois, puisque Rennes répliquait dans la foulée par André, à la réception dans la surface d'un coup franc rentrant de Khazri joliment exécuté (1-1, 22e). Reste aussi, à savoir, si à 2-2 Marseille aurait vraiment inscrit un 3e but.

Recommande: