Syndrome du choc toxique : seconde amputation pour Lauren Wasser

22 Décembre, 2017, 14:18 | Auteur: Thibaud Popelin
  • En 2012 Lauren Wasser a dû être amputée d'une partie de sa jambe droite et des orteils de son pied gauche

Une jeune Américaine avait raconté en 2015 comme elle avait survécu au syndrome du choc toxique, mais perdu une jambe.

Dans une interview accordée au Washington Post, la jeune mannequin vient d'expliquer qu'elles souffre "d'atroces douleurs tous les jours" et qu'elle devra sans doute se résigner à amputer sa seconde jambe. Malheureusement pour elle, le calvaire ne s'est pas arrêté pour autant. "Ma jambe gauche est un ulcère ouvert qui n'a ni talon ni orteils. Je ne peux pas mouiller mon pied parce que c'est un ulcère ouvert", explique Lauren Wasser. Malgré cette nouvelle épreuve cependant, la mannequin veut à tout prix conscientiser les femmes sur ce qu'elles mettent pour se prémunir des règles. Elle a donc décidé de partager son récit avec le plus grand nombre, et surtout de pousser les grandes entreprises à rendre publiques les compositions des tampons hygiéniques, dont aucune liste détaillée ne figure sur les emballages. "Je suis à l'aise dans mon nouveau rôle en tant qu'activiste en marche contre une maladie qui affecte des milliers de personnes".

Eric Schmidt quitte son poste de président exécutif — Alphabet
Avec une fortune en actions estimée à 14 milliards de dollars, il devrait avoir les moyens de s'occuper " (1) 20Minutes. Il avait été l'un des premiers dirigeants de Google , au début des années 2000.

Elle est l'une des premières femmes à avoir alerté l'opinion sur le syndrome du choc toxique. Si elle ne se souvient plus de son arrivée à l'hôpital, elle se remémore en revanche ce moment où l'équipe chirurgical a écrit sur ses jambes.

Retrouvez cet article sur 20minutesEtude sur le choc toxique lié aux règles: "La coupe menstruelle m'a sauvé la vie " Choc toxique lié aux règles: Pas de lien avec la composition des tamponsChocs toxiques liés aux règles: Risques, causes et prévention. La représentante démocrate Carolyn Maloney devrait notamment présenter un texte sur le sujet.

Recommande: