Des révélations qui accablent Lactalis — Lait infantile contaminé

05 Janvier, 2018, 09:21 | Auteur: Thibaud Popelin
  • Salmonelles dans les laits infantiles: Lactalis savait depuis août ?Plus

Une conférence de presse avait lieu hier en Préfecture de Laval, suite à la parution d'un article dans le "Canard enchaîné ", indiquant que le groupe laitier était au courant de la présence de salmonelles, dès l'été, dans son usine de Craon, et qu'un contrôle sanitaire n'avait révélé aucune trace de salmonelle. Par ailleurs, contrairement à ce qu'écrit l'hebdomadaire satirique, Lactalis a confirmé l'arrêt de toutes les activités de production de lait et produits infantiles de l'usine de Craon depuis le 8 décembre 2017.

Chargés des investigations, les gendarmes de la section de recherches d'Angers et de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp) vont maintenant devoir démêler le vrai du faux. Ce qui pose problème, selon Le Canard enchaîné? Pour sa défense, il souligne aussi qu'une obligation de notification n'existe que lorsque une non-conformité a été décelée sur un produit mis sur le marché. "Toutes ces analyses ont été transmises aux autorités compétentes dès le début ". Ce n'est pas le cas ici, car les salmonelles en cause n'étaient présentes que sur du matériel annexe. Interrogé le Figaro, le groupe refuse de dire s'il a effectivement communiqué aux autorités les résultats de ses autocontrôles. La polémique monte sur ce point, et pourrait amener à revoir les procédures de signalement. Ce qui est sûr, c'est que le lait collecté n'est pas en cause: "la contamination a une origine industrielle". Cela, c'est l'enquête judiciaire ouverte fin décembre qui le dira. Le gouvernement laisse Lactalis procéder à des centaines de rappels et de retraits de produits potentiellement contaminés.

L'association de consommateurs "UFC que choisir" et Quentin Guillemain, le père d'une petite fille ayant consommé du lait Lactalis, ont déposé plainte en décembre pour "tromperie", "mise en danger de la vie d'autrui" et "non-assistance à personne en danger".

C'est bien là que se situe le scandale.

Intel : les processeurs seront ralentis de 30 % à cause d'une faille ?
La première, Meltdown , casse la frontière fondamentale entre les applications des utilisateurs et le système d'exploitation . Tout se passerait donc pour le mieux si cela ne risquait pas d'impacter assez durement les processeurs d'Intel .

"On va de révélation en révélation". C'est à la fois incroyable et peu surprenant étant donné l'opacité de cette affaire. "Comme se fait-il que l'usine fonctionne encore?", s'indigne Quentin Guillemain, président de l'association des familles de victimes du lait contaminé aux salmonelles, invité de Bourdin Direct ce mardi.

Le site de production de Craon a été fermé et une enquête demandée mais...

...

Plus étonnant selon le Canard, en septembre un contrôle sanitaire n'a révélé aucune trace de salmonelles dans l'usine, mais hier, le ministère de l'Agriculture a précisé que ce contrôle ne portait que sur un seul atelier.

"Les contrôles qui avaient été mis en place en septembre, (.) ont été faits sur un site qui ne correspond pas à l'endroit où est produit le lait infantile", s'est justifié au micro de FranceInfo le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Stéphane Travert, "l'usine de Craon c'est un site très important dans lequel il y a plusieurs usines".

Recommande: