La région Auvergne-Rhône-Alpes particulièrement touchée par l'épidémie — Grippe

05 Janvier, 2018, 10:24 | Auteur: Thibaud Popelin
  • La région Auvergne-Rhône-Alpes particulièrement touchée par l'épidémie — Grippe

En France, 343 000 nouveaux cas ont été diagnostiqués la semaine dernière.

Toutes les régions en métropole sont en "phase épidémique", mis à part la Corse, en "phase pré-épidémique". Seule la Corse reste en situation pré-épidémique.

Santé Publique France rappelle que la vaccination est la meilleure façon de se protéger de la grippe et des complications. De manière plus générale, les experts ont constaté une "hausse de la mortalité chez les adultes de 15-64 ans".

Actuellement, l'épidémie est de type "modéré" en France. En écho aux circonstances actuelles, Santé publique France considère la vaccination comme "meilleure protection" contre la grippe, mais conseille, comme à son habitude, des gestes simples pour limiter la transmission du virus: lavage de main, aération du logement, ou encore le port du masque.

CAF Awards 2017: L'équipe type africaine de l'année sans Sadio ni Coulibaly
Mohamed Salah (25 ans) a été élu joueur africain de l'année , devant Sadio Mané et Pierre-Emerick Aubameyang. L'année dernière, il est arrivé deuxième, derrière l'Algérien Riyad Mahrez , sacré.

La grippe n'est pas la seule épidémie à progresser sur le territoire en ce début d'année.

La bronchiolite est entrée, elle, dans sa sixième semaine épidémique et le pic a sans doute été passé, selon la cellule régionale de Santé publique France.

Pour ce qui est de l'épidémie à proprement parler - même si la quasi-totalité des régions présente une activité forte - les régions les plus touchées restent Provence-Alpes-Côte d'Azur (778 cas pour 100 000 habitants), Auvergne-Rhône-Alpes (683) et Normandie (593). Pour le moment, le Grand Est et les Pays de la Loire sont les plus concernés.

À l'échelle nationale, les consultations pour "diarrhée aiguë" sont restées au même niveau qu'avant Noël, "en-dessous du seuil épidémique", alors que les passages aux urgences ont été "en augmentation", au même niveau que fin 2016.

Recommande: