La correction d'une faille majeure pourrait ralentir votre ordinateur — Processeurs Intel

06 Janvier, 2018, 02:33 | Auteur: Emma Bardin
  • Les failles touchant les processeurs Intel mettent en péril la confidentialité des données des ordinateurs

Nous avons créé une FAQ générale pour regrouper les questions autour des failles Meltdown et Spectre qui concernent les processeurs Intel, AMD et ARM. Elle est importante car " tous les processeurs modernes sont potentiellement concernés " (ceux produits lors de la dernière décennie).

"Jean-Philippe Décarie-Mathieu explique toutefois que tout espoir n'est pas vain, puisque les brèches ouvertes par Spectre pourront être colmatées à mesure qu'elles seront découvertes par des chercheurs en sécurité informatique".

Selon le site spécialisé The Register, les puces du géant américain Intel présentent un important problème de sécurité dû à un défaut dans la conception même du produit. Il suffit de s'assurer que ses logiciels sont à jour, y compris son système d'exploitation et les pilotes de son processeur. Les serveurs et les ordinateurs sous Windows et Linux sont concernés, mais aussi macOS, puisque Apple utilise des CPU Intel depuis 2006.

Une chose est aujourd'hui certaine: Intel est dans l'impossibilité de corriger lui-même cette faille. Microsoft et Apple devraient très prochainement protéger des patchs par le biais de mises à jour. Les beta testeurs du programme Windows Insider ont déjà accès aux correctifs. De quoi inciter les développeurs du noyau à déclarer tous les processeurs x86 "insecure " pour le moment, tout en laissant la porte ouverte à des exceptions le temps venu.

Sur le papier, cela peut donc paraître plus ou moins indolore pour les utilisateurs. Leurs exploitations par des programmes malveillants permet de dérober des données sensibles.

Barkley proche, Carroll pisté — Chelsea
J'espère m'améliorer et marquer plus de buts, " a ainsi commenté la nouvelle recrue de Chelsea . Je suis impatient de continuer ma carrière là où je me suis blessé en fin de saison dernière.

Sans mise à jour, quels sont les risques? De plus, le constructeur nie que ces attaques puissent corrompre, modifier ou effacer des données, ce qui confirme implicitement qu'il est possible de lire des données (et donc d'accéder à des clés de déchiffrage de mot de passe, par exemple). Malgré les baisses de performance attendue, il sera donc fortement conseillé d'appliquer les mises à jour à venir pour éviter toute fuite de données.

Un rapport selon lequel les puces Intel seraient vulnérables à des pirates informatiques a soulevé des inquiétudes légitimes chez les fabricants et les professionnels équipés, et a obligé Intel à réagir plus rapidement que prévu.

Les opérateurs de cloud, notamment Amazon, Google et Microsoft, vont patcher leurs appareils et résoudre les problèmes à l'avenir.

Mais pourquoi donc? Eh bien parce que la faille de sécurité repérée toucherait directement la gestion de la mémoire virtuelle partagée entre les processus en cours sur l'ordinateur et le noyau du système d'exploitation. Si vous êtes un professionnel et maintenez un serveur, vous pouvez consulter l'article de The Register, qui dévoile l'information, pour consulter les détails techniques. Intel a pris la parole depuis. Le 29 novembre, Krzanich a vendu un nombre considérable de stock options (des parts de l'entreprise à prix préférentiels) pour arriver au nombre minimum de stock options que le CEO doit détenir pour garder son poste - soit 250 000.

Recommande: