Attaque de Boffa : Aly Ngouille Ndiaye attendu À Ziguinchor

08 Janvier, 2018, 17:44 | Auteur: Armand Coulomb
  • Attaque de Boffa : Aly Ngouille Ndiaye attendu À Ziguinchor

Six personnes, blessées dans l'attaque, ont admises à l'hôpital régional de Ziguinchor.

Comme il l'a décidé et mis dans un communiqué hier sur la situation en Casamance, le Président Macky Sall a dépêché son ministre de l'intérieur Aly Ngouille Ndiaye pour évaluer le niveau de sécurité et de présenter les condoléances de la Nation aux familles éprouvées.

La délégation s'est rendue au quartier des 13 victimes qui habitaient dans la même commune.

8 Français sur 10 y croient — Théories du complot
Ils sont même 25% à croire à plus de cinq théories du complot. Je ne vois pas comment on peut inverser la vapeur. Cette étude soulève une explication.

Il a été accueilli à son arrivée par des autorités administrative et locale, les députés Abdou Mbow et Demba Keita, en tournée politique dans la région de Ziguinchor depuis samedi, ainsi que par des autorités militaires et des responsables du service des eaux et forêts. Ils ont été "surpris dans la forêt classée de Boffa par une bande de 15 hommes qui les ont attaqués, tuant certains d'entre eux et blessant les autres", selon l'Agence de presse sénégalaise (APS), citant le chef de la Direction de l'Information et des Relations publiques de l'armée sénégalaise, le colonel Abdoul Ndiaye.

"Il a " immédiatement convoqué le Conseil national de sécurité" et " instruit les forces de défense et de sécurité, activement engagées dans cette partie de la Basse Casamance, pour que force reste à la loi".

Recommande: