Emmanuel Macron est arrivé à Beijing

08 Janvier, 2018, 23:22 | Auteur: Armand Coulomb
  • Emmanuel Macron n’a rencontré qu’une fois Xi Jinping en marge du sommet du G20 à Hambourg le 8 juillet 2017. Mais ils se sont entretenus plusieurs fois au téléphone

Porté par son ambition de devenir le chef de file de l'Union européenne sur la scène internationale, Emmanuel Macron a logiquement choisi la Chine pour son premier voyage présidentiel en Asie. La Chine veut recréer cette route de la Soie à coups de milliards de dollars d'investissements et étendre son influence. "Ma volonté est que la France et l'Europe (.) soient au rendez-vous offert par la Chine", a assuré Emmanuel Macron à Xian dans un long discours, alors que la France était jusqu'ici restée prudente face à un projet jugé parfois dangereusement expansionniste de la part de la deuxième puissance économique mondiale. C'est le défi qui se pose à Emmanuel Macron, en visite dans le pays jusqu'à mercredi. "Ces routes sont en partage et elles ne peuvent être univoques", a-t-il lancé. "Nos destins sont liés", a-t-il estimé.

Emmanuel Macron souhaite également promouvoir les start-ups de l'Hexagone en présentant ce qu'il appelle la "France Tech", et développer la recherche commune de scientifiques français et chinois sur le réchauffement climatique.

La France affiche un déficit commercial de 30 milliards d'euros avec la Chine et le déséquilibre vaut aussi pour le reste de l'Europe, qui réclame un meilleur accès au marché chinois. Il a été reçu par le président Xi et son épouse pour un premier entretien, avant un dîner prévu à quatre.

CES : Acer conserve la palme du laptop le plus fin du monde
Résolument positionnée sur le haut de gamme, la machine n'a en effet pas à rougir face à ses concurrentes. Eh bien une nouvelle version vient d'être annoncée à l'occasion du CES 2018 et il est encore plus fin.

Le président français va faire cadeau d'un animal de la garde républicaine à son homologue chinois, très friand de chevaux. Le sommet proprement dit entre les deux hommes aura lieu mardi.

Les relations entre Paris et Pékin ne sont néanmoins pas exemptes de points de friction. "Lors de sa visite à Paris en 2014, le président Xi avait été escorté des Invalides à l'Élysée par 104 cavaliers de la Garde républicaine et avait été fasciné par ce savoir-faire d'excellence", a expliqué la présidence à l'AFP.

Recommande: