Airbus accélère la production en Chine

09 Janvier, 2018, 20:13 | Auteur: Basile Toussaint
  • La visite de Macron en Chine redonne des ailes à Airbus

La cérémonie de signature à Pékin n'a toutefois pas débouché sur une commande d'avions à Airbus, malgré l'anticipation d'un contrat coïncidant avec la visite d'Emmanuel Macron.

Airbus a annoncé mardi 9 janvier 2018 avoir signé un protocole d'accord avec la Commission nationale pour le développement et la réforme de la Chine (NDRC), en présence du président français Emmanuel Macron et de son homologue chinois Xi Jinpin.

Airbus, qui assemble aujourd'hui quatre A320 par mois à Tianjin, va augmenter la production à cinq avions par mois à partir du début 2019, et à six avions par mois à partir du début 2020.

Airbus renforce le partenariat avec ses partenaires chinois et augmente la cadence de production de la famille A320 à Tianjin, qui passera à six appareils par mois début 2020.

"Les deux parties conviennent de renforcer leur partenariat industriel à Tianjin et de renforcer la coopération en matière d'innovation technique, de capacités d'ingénierie et d'expansion de la chaîne d'approvisionnement", a indiqué l'avionneur européen.

Bras de fer entre la SDJ et la direction — LCP
La quasi totalité de la rédaction de la chaîne parlementaire fait opposition à la direction dans l'affaire Frédéric Haziza . La SDJ avait demandé un retrait de l'antenne ainsi qu'une mise à pied à titre conservatoire de Frédéric Haziza .

La coopération industrielle entre Airbus et la Chine, et son succès, sont un véritable modèle de partenariat gagnant entre Chine et Europe, s'est enthousiasmé le numéro 2 du groupe, Fabrice Brégier, également présent à Pékin.

La Chine est, après les Etats-Unis, le deuxième marché aéronautique mondial que se disputent, quasi à égalité, Airbus et Boeing.

Airbus estime à quelque 6.500 le nombre d'appareils, tous constructeurs confondus, dont la Chine aura besoin au cours des 20 années à venir, et l'explosion du trafic de passagers chinois à l'international devrait notamment doper sa demande de gros porteurs.

Boeing a dévoilé fin septembre en Chine son premier centre de finition pour moyen-courriers B737, qui sera opérationnel l'an prochain à Zhoushan (est), avec l'objectif d'encourager ainsi ses ventes dans le pays.

Pour mémoire, Airbus a signé en juillet 2017 un accord cadre avec la Chine portant sur une commande de 100 appareils de la famille A320 (plus 40 A350).

Recommande: