Marine Le Pen veut rebaptiser le Front national à des fins stratégiques

09 Janvier, 2018, 20:26 | Auteur: Armand Coulomb
  • La présidente du Front national Marine Le Pen le 8 décembre 2017 à Nanterre près de Paris

"Aujourd'hui, si nous changeons le Front national alors il faut aussi changer l'appellation", a défendu Marine Le Pen.

"Nous sommes devenus un parti d'opposition, après avoir été un parti de contestation". Elle souhaite ainsi illustrer sa transformation en "parti de gouvernement". Cela nécessite aussi de prendre des risques et non simplement de gérer l'acquis.

Le FN a tenu son premier bureau politique de l'année, largement animé par la question d'un éventuel changement de nom du parti.

La 1ère fortune de France veut inaugurer la "rupture conventionnelle collective"
Philippe Martinez invité ce lundi de franceinfo accuse le groupe automobile de transformer ainsi des CDI en précaires. Elles permettent aux salariés de quitter l'entreprise sur la base du volontariat.

Saluant les succès électoraux de partis d'extrême droite en Pologne, en Hongrie et en Autriche, où le parti FPÖ a obtenu des ministères régaliens, cette ancienne eurodéputée a affirmé pouvoir "envisager sérieusement une véritable bascule au niveau européen".

Si les militants s'y opposaient, ce serait un échec pour la présidente du FN. Les militants seraient selon elle aussi "plutôt majoritairement pour un changement de nom".

Recommande: