Téléphone au volant : le gouvernement envisage la suspension de permis

09 Janvier, 2018, 11:51 | Auteur: Armand Coulomb
  • Téléphone au volant : le gouvernement resserre les vis

Une suspension du permis de conduire pourra s'appliquer.

Le gouvernement pourrait annoncer en fin de journée, à l'issue du Conseil Interministériel de Sécurité Routière, un durcissement des sanctions pour ceux qui téléphonent en conduisant.

Téléphoner au volant de son véhicule va désormais coûter très cher.

Beaucaire : le maire FN supprime les menus de substitution dans les cantines
Dans une interview accordée à Valeurs actuelles et publiée le 8 janvier, l'élu évoque des raisons financières, mais aussi "une question de principes".

Toujours selon RTL, une suspension de trois mois serait le scénario le plus probable, du moins celui le plus souvent évoqué, sans confirmation officielle pour l'instant. En outre, le conducteur risque un retrait de trois points du permis de conduire. Certains réclament cette mesure en France. Des circonstances aggravantes pourraient motiver ce retrait, comme la proximité d'une école ou d'un passage à niveau.

Depuis le décret du 28 décembre 2016, rappelons qu'il est désormais possible de sanctionner ces usages sans interception, grâce à la vidéo-verbalisation et aux radars. Un chiffre faible au regard des résultats d'une étude menée en mai dernier par la Prévention routière et selon laquelle près de "neuf conducteurs sur dix utilisent leur smartphone au volant comme ils l'utilisent dans la vie courante ".

Recommande: