Attaque de drones contre des objectifs russes — Syrie

10 Janvier, 2018, 02:39 | Auteur: Armand Coulomb
  • Hmeimim airbase in Syria

Des tentatives d'attaques d'objectifs militaires russes en Syrie à l'aide de drones ont été entreprises par l'organisation terroriste Daech.

Selon un communiqué du ministère russe de la Défense, c'était la "première fois que les terroristes utilisaient massivement des drones lancés à plus de 50 kilomètres en utilisant les coordonnées GPS de navigation par satellite". Dans la nuit du 6 janvier, des systèmes russes de défense aérienne ont torpillé une attaque terroriste massive de drones ciblant la base aérienne de Hmeimim et la base de soutien logistique de Tartous, relate le ministère russe de la Défense.

Un skieur de randonnée meurt dans une avalanche — Pyrénées
Tous les deux ont été retrouvés: l'un est indemne mais le second, âgé de 34 ans, est décédé. Il a pu sortir de la neige grâce à l'aide de son compagnon, avant l'arrivée des secours.

La Russie continue cependant de maintenir dans le pays trois bataillons de police militaire, son Centre de réconciliation des belligérants, les bases de Hmeimim et Tartous, situées dans l'ouest de la Syrie. L'attaque n'a fait aucun blessé ni causé de dégâts matériels.

Sur les 13 drones, sept ont été détruits et six ont été interceptés par l'armée russe, a-t-il ajouté. L'expertise technique des drones capturés a montré que les terroristes sont en mesure de mener des attaques depuis une distance d'environ 100 km, selon la même source. Les bombardements dans la nuit de lundi à mardi auraient visé des dépôts d'armes de l'armée syrienne et du Hezbollah.

Recommande: