La Fnac et Amazon assignés par l'UFC-Que Choisir — Objets connectés

10 Janvier, 2018, 16:52 | Auteur: Basile Toussaint
  • CC Mike Seyfang

Face au non-respect manifeste de leurs obligations d'informations précontractuelles et de conseil, l'UFC-Que Choisir a donc assigné, ce jour, ces deux professionnels sur les fondements de pratiques commerciales trompeuses et en cessation d'agissements illicites.

Alors que la sécurité, l'efficacité et les modalités de fonctionnement des objets connectés posent question, l'UFC-Que Choisir s'est penchée sur l'information apportée aux consommateurs lors de l'achat de ce type de produits sur Internet.

Amazon et la Fnac dans le viseur de l'UFC-Que Choisir.

L'UFC-Que Choisir a assigné en justice à Paris la Fnac et Amazon, à qui l'association de défense des consommateurs reproche une information lacunaire sur les caractéristiques des objets connectés, a annoncé mardi l'association.

.

La Fnac et Amazon assignés par l'UFC-Que Choisir — Objets connectés
La Fnac et Amazon assignés par l'UFC-Que Choisir — Objets connectés

"Mettant en avant " la nature des données", leur " nombre incommensurable", leur " diversité " ainsi que leur " caractère sensible", l'UFC souligne que les informations relatives aux données personnelles nécessitent " une communication au consommateur avant la conclusion du contrat, en tant que caractéristiques essentielles d'un tel produit ".

Données sur la santé, sur des mineurs, données vocales ou encore image des utilisateurs...

En juillet 2017, l'association mettait déjà en demeure 10 site marchands sur le même sujet.

Les deux groupes visés ne semblent pas avoir commenté cette assignation pour le moment.

Dordogne/Lot-et-Garonne : le cambrioleur débusqué sous un tas de fumier
La gendarmerie a également trouvé 45 pieds de cannabis "avec pour engrais le fumier sans doute", notent les gendarmes. La gendarmerie de la Dordogne raconte sur son compte Facebook une étonnante anecdote.

Recommande: