Le rond point le plus laid de France est à Pontarlier

10 Janvier, 2018, 01:11 | Auteur: Armand Coulomb
  • Le rond point le plus laid de France est à Pontarlier

Engagée contre les gaspillages d'argent public, l'association avait lancé ce concours le 12 décembre pour départager dix ronds-points " laids, coûteux ou mal agencés", qui faisaient l'objet de signalements d'internautes.

Le vote a été clôturé le 8 janvier 2018 à minuit avec la participation de 12 538 internautes.

Sis à Pontarlier, dans le Doubs, un masque étonnant, perché sur des échasses, paraît bien seul sur son îlot de béton. La construction de la statue a coûté 100.000 francs, financés par la ville et le département du Doubs. Car son dauphin, le cadran solaire de Perpignan, ne récolte que 21 % des suffrages.

Un "masque André Malraux" à 15.000 euros. Pourtant le plasticien perpignanais Marc-André 2 Figuères avait vu les choses en grand: son ouvrage s'étend sur 30 mètres de long et mesure 22 mètres.

20 milliards d'euros pour construire des rond-points.

Cyril Hanouna pense à arrêter l'animation
Jamais long à répondre à ses détracteurs, Cyril Hanouna n'a pas tardé à accuser Bruno Masure de mentir. Vers 4h30 du matin, flot de SMS rageurs (avec fautes d'orthographe )", affirme-t-il avoir reçu.

Enfin, le troisième "lauréat" est "l'arbre en ciel" de Cugnaux, en Haute-Garonne. Il a fallu 68 600 euros pour sortir "l'arbre en ciel " de terre, en 2013.

Parce que si les Français aiment Johnny Hallyday, ils ont eu un peu plus de mal avec le " masque d'André Marlaux " élu par les internautes " pire rond-point de France " à l'issue du concours organisé par l'association Contribuables associés.

Par cette initiative, Contribuables associés dénonce la gabegie.

Parmi les milliers de rond-points situés dans toute la France, certains se distinguent par leur originalité ou leur mise en valeur du patrimoine locale. "Par ce concours du pire rond-point de France, nous voulons rappeler que l'aménagement de ces infrastructures est payé par les contribuables, dont les feuilles d'impôts locaux ne cessent de gonfler", explique le président de l'association Eudes Baufreton. Et dans ces 20 milliards, 30 % sont consacrés à la décoration...

Recommande: