L'ex-Péchiney Dunkerque acquis par l'anglais GFG Alliance — Aluminium

10 Janvier, 2018, 20:39 | Auteur: Basile Toussaint
  • Sanjeev Gupta président exécutif de GFG Alliance

Le rachat est porté par Liberty House, la branche industrielle de GFG, qui souhaite développer les activités aval du site de Dunkerque avec des produits destinés à l'industrie automobile, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Liberty House a investi des centaines de millions d'euros dans des acquisitions, dont la fonderie d'aluminium Rio Tinto en Ecosse et le sidérurgiste australien en faillite Arrium.

L'usine de Dunkerque compte actuellement 570 salariés, mais le groupe estime pouvoir créer à terme "plusieurs milliers d'emplois" avec le développement de l'activité. GFG Alliance prévoit un investissement total de 2 milliards d'euros en France, comprenant notamment le prix de l'acquisition de la fonderie d'aluminium de Dunkerque et sa modernisation. Selon Rio Tinto, qui confirme l'offre engageante, le montant de l'opération s'élèverait à 500 millions d'euros.

"Il s'agit du premier pas significatif de GFG en Europe continentale, que nous espérons poursuivre (.) non seulement dans l'aluminium, l'acier et l'automobile, mais également en amenant nos autres branches, y compris dans l'énergie, les services bancaires et la promotion immobilière, à explorer les opportunités en France et en Europe", a déclaré Sanjeev Gupta.

La Fnac et Amazon assignés par l'UFC-Que Choisir — Objets connectés
En juillet 2017, l'association mettait déjà en demeure 10 site marchands sur le même sujet. Données sur la santé, sur des mineurs, données vocales ou encore image des utilisateurs...

Selon les syndicats du site français, ce possible rachat "ne constitue pas une surprise car cette usine ne faisait plus partie de la stratégie de Rio Tinto, qui veut se recentrer sur sa partie canadienne".

Le groupe entend ainsi répondre à la demande croissante de pièces en aluminium pour l'industrie automobile, qui a besoin de véhicules plus légers et moins émetteurs de CO2. Néanmoins, le directeur général de Rio Tinto, Alf Barrios, a déclaré que " l'offre ferme pour la vente d'Aluminium Dunkerque représente la meilleure option pour l'avenir le développement du site", précisant que la vente pourrait être finalisée vers le printemps 2018.

Selon les estimations de GFG Alliance, le volume d'aluminium inclus dans les véhicules fabriqués en Europe va augmenter de 3,3 à 4,3 millions de tonnes par an d'ici à 2024. C'est pourtant l'ambition de Sanjeev Gupta, président exécutif de GFG Alliance. Le groupe emploie 12.000 personnes pour un chiffre d'affaires de plus de 10 milliards de dollars.

Recommande: