Malgré le rappel, Leclerc avoue avoir vendu des produits Lactalis

10 Janvier, 2018, 12:11 | Auteur: Basile Toussaint
  • Lait contaminé: une dizaine de plaintes déposées contre Lactalis dans les prochains jours

Michel-Édouard Leclerc, sur son blog, ne tergiverse pas. Sans nommer les magasins concernés, le groupe assure avoir identifié les acheteurs, qui sont contactés "individuellement".

Des clients qui ont acheté chez Leclerc du lait potentiellement contaminé s'en sont émus, l'un d'eux l'a fait dans les colonnes de La Voix du Nord vendredi dernier.

Les centres Leclerc ont continué à vendre des laits et céréales infantiles de chez Lactalis après le rappel de ces produits le 21 décembre, pour cause de présence de salmonelles.

En dépit du rappel de produits lancé à la suite de la découverte d'une contamination aux salmonelles, " 984 produits ont malgré tout été vendus après le rappel dans plusieurs magasins ", reconnaît le distributeur dans un communiqué, sans localiser les points de vente concernés. "Elles ont été achetées par 782 clients ". C'est très rare qu'un magasin reçoive trois ou quatre mails de rappel de produits surtout en période de Noël.

Les personnages de la bêta de Dragon Ball FighterZ révélés
Les joueurs les plus attentifs auront remarqué une attaque en duo mêlant Black Goku et Zamasu au même moment. Ce dernier est disponible ci-dessus est permet de voir certains coups disponibles avec le personnage.

"Aterré", Michel-Édouard Leclerc met la pression sur les quelques magasins fautifs et le service qualité de l'enseigne. Cela requiert un travail méticuleux de repérage en magasin. "Il y a eu une sursaturation d'informations, un problème de tri et d'interprétation, déplore le PDG".

"Cette défaillance est inadmissible". 900 boîtes de lait infantile rappelées par Lactalis ont fini dans les chariots de clients Leclerc alors que l'enseigne avait mis en place une procédure de retrait. "Il faudra déterminer les responsabilités et ça ce sera fait avec la plus grande je l'espère rapidité et sévérité si les responsabilités sont avérées", a déclaré sur RTL mercredi matin Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, qui a rappelé qu'un numéro vert +33.(0) 1.71.53.51.20 avait été ouvert. "Si c'est le cas, je le dirais".

La bactérie à l'origine de la contamination à la salmonelle de cette usine est probablement la même que celle qui a frappé le site en 2005, selon l'Institut Pasteur.

A la date du 20 décembre, Santé publique France avait recensé 35 nourrissons atteints de salmonellose en France depuis mi-août, dont 31 ayant consommé un lait infantile de l'usine de Craon.

Recommande: