Renault-Nissan-Mitsubishi lance un fonds technologique de 1 milliard de dollars

10 Janvier, 2018, 16:36 | Auteur: Basile Toussaint
  • Carlos Ghosn PDG de Renault-Nissan-Mitsubishi

"La nouvelle entité a vocation à devenir un partenaire majeur pour les startups et les investisseurs et un acteur-clé de l'écosystème du capital-risque". Il s'agit de la start-up américaine Ionic Materials.

L'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi met en place un fonds de capital-risque destiné à investir près d'un milliard de dollars sur cinq ans dans les nouvelles mobilités.

Le fonds privilégie l'open innovation dans le domaine des nouvelles mobilités: véhicule électrique, systèmes de conduite autonome, services connectés, intelligence artificielle...

L'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi vient de lancer le fonds de capital-risque Alliance Ventures.

Le PSG trop gourmand pour Lucas ?
C'est le temps de jeu toutes compétitions confondues obtenu par Lucas Moura cette saison au Paris Saint-Germain. N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace "Ajouter un commentaire".

" Les petits entrepreneurs innovants ont parfois du mal à travailler avec des grandes entreprises". Ce fonds reflète l'esprit collaboratif et entrepreneurial qui est au cœur de l'Alliance.

Alliance Ventures investira dans des startups pouvant apporter de nouvelles technologies à l'Alliance et lui permettre de développer de nouvelles activités, tout en garantissant un retour financier équitable. Dans le nouveau plan stratégique du Losange présenté à l'automne, le patron du groupe avait promis des robotaxis, en marque propre ou en marque blanche, d'ici deux ou trois ans.

La première opération est un investissement stratégique dans Ionic Materials, entreprise américaine développant des matériaux pour batteries sans cobalt. Cette acquisition coïncide avec la mise en application d'un accord de coopération dans le domaine de la recherche et du développement passé entre Ionic Materials et l'alliance. Basée au Massachusetts, cette firme met au point un électrolyte polymère solide capable d'améliorer la performance et le rendement des batteries à haute densité énergétique pour plusieurs applications dont l'automobile.

Depuis le Consumer Electronic Show de Las Vegas où il tenait une conférence de presse, Carlos Ghosn, l'actuel président-directeur général de Renault et de l'Alliance, a précisé que " cette initiative vise à attirer les start-ups technologiques les plus prometteuses ". Alliance Ventures sera dirigé par François Dossa, qui était jusqu'à présent P-dg de Nissan Brésil et qui détient une solide expérience des services bancaires d'investissement. Alliance Ventures sera réparti de la manière suivante: 40 % pour Renault et Nissan, et 20 % pour Mitsubishi. Des experts en capital-risque seront recrutés pour rejoindre les sites stratégiques de la Silicon Valley, Paris, Yokohama et Beijing. Un virage que l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi se devra de bien négocier si elle compte tirer son épingle du jeu et, pour y arriver, la réussite du plan Alliance 2022 sera déterminante.

Recommande: