Une étudiante radicalisée projetait un attentat à Rennes

10 Janvier, 2018, 17:53 | Auteur: Armand Coulomb
  • Une étudiante radicalisée projetait un attentat à Rennes

Selon l'hebdomadaire, une étudiante de 19 ans, inscrite à la Sorbonne à Paris, projetait de commettre un attentat dans des lieux festifs à Rennes.

Un attentat a-t-il été évité de justesse à Rennes? Son arrestation, à Paris, avait été révélée le 28 décembre dernier par le journal Le Figaro.

Née à Toulouse et domiciliée à Épinay-sous-Sénart (Essonne), elle aurait un profil atypique.

L'ancien joueur de la Section Jean-Marc Mazzonetto est décédé — Rugby
L'ensemble de la rédaction de Sud Radio adresse ses condoléances à sa famille et ses proches. Il avait été l'un des artisans de la remontée en Top 14 des Landais en 2008 et en 2012.

Placée en garde à vue dans les locaux de la DGSI, l'étudiante s'est décrite comme une "islamiste convaincue, fière des attentats commis en France".

Interpellée en décembre, elle avait été identifiée par les services de renseignement alors qu'elle tentait d'acheter un fusil d'assaut via la messagerie Telegram, moyen de communication crypté notamment utilisé par les réseaux terroristes. Ce mercredi 10 janvier, Le Point lève le voile sur les intentions de la jeune femme et révèle ses déclarations aux enquêteurs. Elle vivait en couple, buvait de l'alcool et participait à des fêtes étudiantes.

"Toujours selon nos informations, elle a également " regretté de ne pas avoir pu passer à l'action " avant son interpellation et assume avoir pratiqué la " taqya ", la stratégie de la dissimulation, afin de ne pas se faire repérer". Les enquêteurs de la DGSI ont saisi lors de la perquisition de son domicile un testament précisant qu'elle ciblait Rennes en raison d'une présence "moins importante de policiers". Elle a été placée en détention provisoire et mise en examen pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste criminelle".

Recommande: