Interception d'un avion d'Air Algérie: Les précisions de l'armée française

11 Janvier, 2018, 18:12 | Auteur: Armand Coulomb
  • Source ministère de la Défense français           
                 Le Boeing 737 d'Air Algérie

"Chaque année, l'armée de l'Air ordonne une centaine de décollages de chasseurs à la suite d'absences de communication radio", indique son porte-parole, le colonel Olivier Celo. Le communiqué des autorités militaires françaises évoque un manquement à l'obligation de maintenir un dialogue constant avec la Tour de contrôle.

L'armée de l'air française a intercepté un avion d'Air Algérie assurant la liaison Constantine-Lyon.

A la fin du communiqué, il est noté que le comportement douteux de l'équipage algérien n'avait pas d'autre origine qu'un manquement à l'obligation de l'équipage du Boeing de maintenir un dialogue constant avec les aiguilleurs du ciel.

Espagne : un mort se réveille à la morgue…
Ce matin-là vers huit heures, trois médecins légistes viennent donc l'ausculter. Sa mort avait été certifiée par les services médicaux.

Bien que l'avion ait toutefois repris contact avec les contrôleurs civils de Marseille quelques minutes plus tôt, " la mesure de police du ciel a été maintenue sur ordre de la HADA pour vérification des éléments de vol ".

"Il peut arriver que certains équipages oublient de contacter une zone de contrôle".

Recommande: