Interdiction de plonger les homards vivants dans de l'eau bouillante — Suisse

11 Janvier, 2018, 18:08 | Auteur: Armand Coulomb
  • En Suisse, il est désormais interdit de cuire un homard sans l'avoir assommé

En Suisse, ce geste est maintenant considéré comme de la maltraitance animale.

Les défenseurs des droits des animaux et de nombreux scientifiques estiment en effet que les homards ressentent bel et bien la douleur lorsqu'ils sont ébouillantés. Le texte de loi spécifie: "D'après les connaissances actuelles, ces crustacés solitaires disposent d'un système nerveux complexe et sont sensibles à la douleur". Mercredi 10 janvier, le Conseil fédéral a révisé certaines lois relatives à la protection des animaux. Le gouvernement suisse a donc modifié la loi et au 1er mars prochain, une nouvelle réglementation va entrer en vigueur. À partir de cette date en Suisse, " la pratique consistant à plonger les homards vivants dans l'eau bouillante, commune dans les restaurants, ne sera plus autorisée ". Selon la télévision publique RTS, seuls les chocs électriques ou "la destruction mécanique du cerveau" seront autorisés.

Gallimard a décidé de "suspendre" la publication des pamphlets antisémites de Céline
Il s'agit bien d'un revirement de la part de la direction de la maison d'édition. Les œuvres de Céline feront partie du domaine public en 2031 .

Les homards devront désormais être étourdis avant d'être mis à mort.

Les cuisiniers vont donc devoir modifier leurs habitudes, mais d'autres corps de métiers sont aussi concernés par cette nouvelle réglementation. Pour ce faire, différentes techniques sont évoquées: l'utilisation d'un couteau ou d'un dard afin d'assurer une mise à mort la plus rapide possible et sans souffrance, ou encore par électrocution à l'aide d'un "crustastun " - un appareil spécialement conçu pour tuer les animaux en un éclair, sans même que ces derniers ne s'aperçoivent de ce qui leur arrive". Les homards devront être maintenus dans leur "environnement naturel ".

Recommande: