Ripple, le Tinder des relations professionnelles

11 Janvier, 2018, 21:49 | Auteur: Lea Montgomery
  • Avec Ripple, Tinder veut ringardiser LinkedIn

Bien que Ryan Ogle affirme qu'il ne s'agit pas d'un Tinder remasterisé, l'utilisation de Ripple rappelle fortement celle de l'application de rencontre. Paul Cafardo, le directeur des ventes, était chef ingénieur chez Tinder. Gareth Johnson, chef de produit, lui, a été designer pour l'application de Sean Rad. Mais Tinder suscite véritablement des vocations puisque l'un des autres rivaux de Ripple, en l'occurrence Bumble Bizz est également une déclinaison de l'application de rencontres Bumble...porté sur les fonts baptismaux par une des anciennes cofondatrices de Tinder. La maison mère de Tinder, Match Group, a quant à elle investi dans cette application professionnelle. Lancé par trois cofondateurs de Tinder, dont l'ex-CTO Ryan Ogle, Ripple n'ambitionne rien de moins que de faire de l'ombre à LinkedIn, en se positionnant comme "mobile-first" et en exploitant certains principes qui ont fait le succès de Tinder. Au-delà du fameux "swipe ", Ripple permet aussi de nouer des connexions en se basant sur la géolocalisation, mais aussi de créer des événements et des groupes. Le travail de filtrage des profils est confié à des algorithmes qui épluchent les centres d'intérêt de l'utilisateur par exemple. A ne pas confondre avec la nouvelle crypto-monnaie en vogue, Ripple permet d'ajouter des personnes à son réseau simplement en les faisant glisser vers la droite, à l'instar de ce qui se fait sur l'application de rencontres. Son profil présente une version courte de son CV. Enfin, il est possible d'ajouter des articles d'actualité, "pour initier des discussions", explique le patron de Ripple.

Selon Ryan Ogle, l'application s'avèrera particulièrement utile lors de grands rassemblements professionnels, où il est parfois difficile de rencontrer les personnes les plus intéressantes.

Meghan Markle disparaît des réseaux sociaux
Meghan Markle doit faire pas mal de concessions avant de se voir passer la bague au doigt par le Prince Harry en mai prochain. Désormais, ses prises de parole et apparitions seront forcément plus mesurées et auront un caractère officiel.

L'application mobile s'annonce comme un nouveau rival à LinkedIn et Bumble Biz, la fonctionnalité "pro " de Bumble, l'application de dating lancée par une co-fondatrice de Tinder qui a quitté le navire après s'être brouillé avec les autres. Derrière ce nouveau réseau social professionnel, on retrouve plusieurs membres de la direction de Tinder. "LinkedIn a été conçu pour le web, tandis que le mobile est devenu l'usage le plus répandu ".

Recommande: