Toyota et Mazda implantent une usine commune aux Etats-Unis

11 Janvier, 2018, 21:15 | Auteur: Emma Bardin
  • Marché: Toyota et Mazda bâtiront une usine de 1,6 milliard de dollars en Alabama

Après avoir étudié une dizaine d'" offres " concurrentes de différents Etats américains, les deux groupes ont sélectionné un espace près de la ville d'Huntsville pour leurs chaînes de production qui devraient employer, à terme, 4.000 ouvriers et assembler quelque 300.000 véhicules par an. Ce secteur employait 38 730 personnes en 2016, selon l'Economic Development Partnership of Alabama (EDPA), pour un million de véhicules produits, le portant au 5e rang des États américains pour la production d'automobiles.

L'Alabama va accueillir une nouvelle usine conjointe de Toyota et Mazda aux États-Unis, selon l'agence Reuters.

De son côté, le maire de Huntsville, Tommy Battle, a estimé que ce projet était synonyme "d'emplois pour des décennies à venir à la fois pour Huntsville et l'Alabama".

On peut jouir d'un viol
Avoir un orgasme pendant un viol? Une phrase choc qui a laissé son interlocutrice, et de nombreux internautes, sans voix. L'ancienne actrice pornographique assure que " l'on peut jouir pendant un viol ".

Le constructeur japonais livre ainsi une prévision similaire à General Motors, qui a dit la semaine dernière que ce marché devrait être inférieur à 17 millions d'unités. Au total, on dénombre 11 usines Toyota aux États-Unis. M. Trump avait brandi la menace de "taxes frontalières" sur la production du groupe japonais.

Cette future usine d'investissement de 1,6 milliard de dollars (1,34 milliard d'euros) commencera à produire en 2021. Autant de noms qui ont lancé, dès la fin des années quatre-vingt, une offensive de charme pour attirer les groupes automobiles étrangers à coups de subventions publiques, d'abattements fiscaux ou encore de déréglementation.

Recommande: