Trois surveillants de prison poignardés par un détenu radicalisé — Pas-de-Calais

11 Janvier, 2018, 21:14 | Auteur: Armand Coulomb
  • Marine Le Pen Nord Litt

Trois surveillants pénitentiaires du centre pénitentiaire de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais) ont été poignardés, ce jeudi après-midi, par un détenu condamné pour des faits de terrorisme, a appris 20 Minutes auprès de sources syndicales, confirmant une information du Parisien. Il disposait pour cela de deux armes: une paire de ciseaux et un couteau de cantine qu'il aurait aiguisé lui-même. L'un des surveillants grièvement blessé à été transporté en urgence à l'hôpital. Aucun pronostic vital n'est engagé, mais un surveillant a été sérieusement touché à la tête. Le second collègue a esquivé un coup porté au niveau de la carotide. "Quant au troisième, il a reçu un coup au thorax ". Ancien responsable de la maintenance et du cryptage des réseaux de communication d'Al-Qaïda, il finissait de purger sa peine et risquait de "faire l'objet d'une extradition vers les États-Unis", selon Alain Jégo, directeur interrégional des services pénitentiaires.

L'agresseur est l'Allemand Christian Ganczarski, soupçonné d'être le cerveau de l'attentat dans une synagogue à Djerba en 2002, qui a fait 21 morts et pour lequel il a été condamné en février 2009 à 18 ans de prison. " C'est pour cela qu'il avait été placé à l'isolement": il avait cessé de jouer le jeu et de dissimuler son vrai visage.

Officiel : Yerry Mina débarque au FC Barcelone
Yerry Mina devient le premier joueur colombien à endosser la tunique barcelonaise dans l'histoire du club catalan. Le FC Barcelone devrait aussi payer près de 600 000 euros pour les droits de formation.

Toujours de source syndicale, l'agresseur aurait crié "Allahu Akbar" (Dieu est grand) à plusieurs reprises au moment de l'agression. Elle a été ouverte du chef de tentatives d'assassinats sur personnes dépositaires de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste, a précisé le parquet de Paris. Elle a été confiée à la Sous direction antiterroriste de la police judiciaire (SDAT) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

La prison de Vendin-le-Vieil doit accueillir Salah Abdeslam lorsqu'il comparaîtra lors du procès prévu à Bruxelles pour une fusillade survenue dans la capitale belge en mars 2016 pendant sa cavale.

Recommande: