Bernard Laporte renforce la formation avec 220 emplois créés — FFR

12 Janvier, 2018, 03:13 | Auteur: Mathilde Kaplan
  • Bernard Laporte prêterait sa voiture de fonction sans en avoir le droit

Dans sa campagne à la candidature de la présidence de la FFR, le programme de Bernard Laporte comportait plusieurs mesures.

Déjà très controversé depuis l'éviction de Guy Novès et la connaissance de ses liens avec le président du MHR Mohed Altrad, le président de la FFR Bernard Laporte aurait, selon le journal L'Equipe, avantagé des personnes de son entourage dans deux cas différents.

Ces dernières révélations ne vont pas arranger les affaires de Bernard Laporte... Peuvent en revendiquer l'usage, "l'encadrement des équipes de France, le DTN, les cadres dirigeants de la FFR, les membres du comité directeur". Mais également: "Les internationaux, salariés, bénévoles et prestataires amenés à utiliser ces véhicules dans le cadre des activités de la FFR et événements organisés par la FFR". Laporte en est le président et Ory le directeur général.

Incroyable Talent (M6) : Un ancien candidat soupçonné de viols sur mineurs
Les faits qui lui sont reprochés se seraient déroulés dans la commune de Bollène, dans le Vaucluse, et dans le sud de la Drôme. Suite à l'affaire Harvey Weinstein en novembre dernier, le producteur avait été publiquement accusé à plusieurs reprises.

Des témoins du club toulonnais affirment avoir vu une BMW avec le logo de la FFR et le sticker "BMW partenaire officiel de la fédération française de rugby" présente dans le garage du club. Plus sérieusement, au regard du contrat passé entre la FFR et BMW, qui stipule que "le bénéficiaire s'interdit de mettre les véhicules prêtés à disposition de tout tiers autre que les personnes désignées dans le contrat de partenariat", la jouissance de ce véhicule fédéral par un associé dans le privé pourrait constituer l'infraction pénale d'abus de confiance commise au préjudice de la Fédération, et en violation du contrat passé avec BMW. Cette politique sportive fédérale commune et égalitaire pour tous, répondant aux spécificités et aux besoins de chacun, est indispensable pour garantir une formation de qualité, de proximité, en s'y prenant à la base même où le rugby prend sa source. Je n'ai pas ça comme voiture, j'ai une classe A, se défend-il. Je ne comprends pas.

" Cette phase test représente un véritable enjeu pour le rugby français et un engagement considérable de la FFR à l'égard des clubs ", a confié Bernard Laporte". Le joueur était en effet sous convention de tutorat avec La Seyne.

Recommande: