Des sujets trop critiques sur Laurent Wauquiez censurés par France 3 ?

12 Janvier, 2018, 16:11 | Auteur: Armand Coulomb
  • La station de Saint Pierre de Chartreuse

Selon des membres de la chaîne interrogés par l'AFP, une intervention de Laurent Wauquiez est à l'origine de cette décision, ce que dément l'entourage du président de la région et du parti Les Républicains.

Il ajoute: "Depuis deux ans, on est amené à faire des reportages sur les annonces de Laurent Wauquiez et la question de l'équilibre ne s'est jamais posée dans l'autre sens".

C'est la diffusion, mardi, du deuxième volet - consacré aux finances de la région et qui n'a pas été visionné par le rédacteur en chef en titre avant sa diffusion - qui a mis le feu aux poudres.

Premier examen médical de Donald Trump sur fond d'inquiétudes — ETATS-UNIS
Le président s'est exprimé ainsi alors que des sénateurs venaient lui présenter un compromis trouvé sur l'immigration . Donald Trump dort très peu, mais il passe de longues heures dans sa chambre, devant la télévision.

Jeudi, l'AFP révélait que la direction de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes avait suspendu la diffusion d'une série de reportages sur le bilan de Laurent Wauquiez dans la région qu'il préside, une décision qui avait provoqué l'incompréhension et la grogne de la rédaction de la chaîne régionale.

Qui est Charlotte, la femme de Laurent Wauquiez? Ce choix de France 3 a provoqué un malaise chez les journalistes de la chaîne, dont certains ont dénoncé une "censure" pratiquée à la demande expresse de la région. "C'est faux. Il n'y a eu ni la moindre demande ni la moindre pression", assure l'entourage de Laurent Wauquiez au Figaro, même s'il juge les deux premiers volets "unilatéralement à charge et sans avis contradictoire". Devant le tollé, les responsables de la chaîne ont finalement décidé de rétablir la diffusion des épisodes programmés jeudi et vendredi, consacrés à la sécurité dans les lycées et à la communication de Laurent Wauquiez. "Elle a été stupéfaite en apprenant l'annulation de la diffusion, puis la stupéfaction a laissé place à la colère". Le cabinet de Laurent Wauquiez dit par ailleurs avoir demandé un droit de réponse, qui sera diffusé samedi sous la forme d'une interview de trois minutes. Le reportage évoquant la politique de préférence régionale mise en oeuvre par le dirigeant des Républicains (LR), qui aurait dû passer mercredi, restera en revanche dans les cartons. "Le sentiment général, c'est l'atterrement", renchérit Daniel Pajonk, délégué du SNJ-CGT. "On n'était pas dans les clous sur le plan du traitement politique et par rapport à notre tonalité de service public", explique de son côté André Faucon, directeur régional de la chaîne.

"On ne s'empêche pas de faire de l'investigation mais, dans la forme et sur le fond, on essaie d'être équilibré et plutôt mesuré". La direction justifiant sa décision par le fait que les reportages ont suscité "beaucoup de réactions". Les syndicats de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes déplorent le caractère inédit de la décision prise par leur direction avec ce droit de réponse.

Recommande: