L'Autorité palestinienne accuse Israël de chercher la guerre — Loi de Jérusalem

12 Janvier, 2018, 20:53 | Auteur: Armand Coulomb
  • Le coup fourré du Parlement israélien, après celui de Trump

Mardi matin, la Knesset a adopté un projet de loi qui compliquera juridiquement un éventuel accord de paix avec les Palestiniens. Elle a provoqué la colère de l'autorité palestinienne qui a annoncé qu'elle ne se laissera pas faire. Proposée par une députée du parti nationaliste religieux Foyer juif, cette loi prévoit que toute cession aux Palestiniens de ce qu'Israël considère comme faisant partie de Jérusalem nécessitera un vote à la majorité des deux tiers des députés. Israël occupe Jérusalem-Est et la Cisjordanie depuis la guerre de 1967. Une reconnaissance rejetée très massivement par la communauté internationale après un vote à l'ONU qui avait rappelé son attachement à une solution de paix à deux états, avec Jérusalem comme capitale des deux pays.

"Le mont des Oliviers, la Vieille ville et la cité de David resteront nôtres à jamais", a-t-il indiqué, faisant allusion à des lieux nichés dans la partie palestinienne de Jérusalem, dont le quartier de Silwan.

La Norvège suspend les livraisons d'armes aux Emirats
Une guerre qui a fait jusqu'à présent plus de 10.000 morts et déplacé plus de trois millions de personnes. Cette fois, c'est la Norvège qui a exprimé son inquiétude quant à l'armement des Emirats.

La coalition de droite au pouvoir en Israël, enhardie par la récente décision américaine sur le statut de Jérusalem, veut désormais pousser son avantage.

Recommande: