Taxe d'habitation : "Pas de nouvel impôt pendant le quinquennat", assure Le Maire

12 Janvier, 2018, 12:06 | Auteur: Armand Coulomb
  • Bruno Le Maire face à Jean Jacques Bourdin sur RMC

Invitée jeudi 11 janvier de l'émission "Questions d'info" LCP-franceinfo-Le Monde-AFP, Jacqueline Gourault a affirmé qu'elle souhaitait, à titre personnel, que la taxe d'habitation, dont la suppression est annoncée à l'horizon 2020, soit remplacée par un nouvel "impôt plus juste", dans le cadre d'une "réforme fiscale".

Mme Gourault a évoqué jeudi un nouvel "impôt plus juste" pour compenser la suppression de la taxe d'habitation pour l'ensemble des contribuables à l'horizon 2020.

La taxe d'habitation "supprimée totalement".

Puis, quelques heures plus tard, la ministre avait rétropédalé, en indiquant sur Twitter: la taxe d'habitation ne serait "pas remplacée par un autre impôt". Fin décembre, en promulguant le texte, le président Emmanuel Macron a exprimé son souhait d'abandonner cet impôt pour la totalité des Français dans les mêmes délais.

" "Le guitariste de Motörhead " Fast " Eddie Clarke est mort
Il avait enregistré plusieurs albums mythiques du groupe, tels que " Overkill ", " Bomber " en 1979 ou " Ace Of Spades " en 1980". Je suis choqué, on se souviendra de lui pour ses riffs iconiques et parce que c'était un vrai rockeur.

Alors que cette annonce pourrait décevoir de nombreux citoyens qui espéraient un "cadeau " de la part de l'État, les collectivités territoriales, elles, doivent respirer. Je le redis avec beaucoup de gravité: il n'y aura pas de nouvel impôt. "Le grand débat c'est 'est-ce qu'on passe d'un système (.) où vous demandez une part d'un impôt national (.) ou est-ce qu'on conserve (.) des impôts locaux qui sont prélevés sur une assiette qui est définie et avec des taux qui sont fixés?'", a-t-elle expliqué.

Comment ça c'est qui Jacqueline Gourault? "Il y a besoin de faire de la transparence sur ce qui est en train de se passer par rapport à cette fiscalité locale", a-t-il dit. La fiscalité locale sera entièrement repensée. "Il n'y aura pas de nouvel impôt en France pendant le quinquennat, je m'y engage", a-t-il déclaré.

Une "réforme fiscale" et un "impôt plus juste" pour compenser la suppression de la taxe d'habitation.

La suppression de la taxe d'habitation "coûtera au total à peu près 20 milliards d'euros", a-t-il poursuivi, indiquant qu'il restait "8,5 milliards d'euros" à financer. Mais "on ne supprime pas un impôt pour en rétablir un autre, on ne prend pas dans la poche des Français ce qu'on vient de leur donner d'une autre main", a encore assuré Bruno Le Maire.

Recommande: