Jeune fille au pair tuée à Londres : le couple voulait se "débarrasser" du corps

13 Janvier, 2018, 16:24 | Auteur: Armand Coulomb
  • Les premiers aveux des meurtriers présumés de la jeune fille au pair à Londres

Les accusés ont admis qu'ils avaient essayé de faire disparaître le cadavre de leur employée en l'incinérant devant la cour criminelle londonienne de l'Old Bailey, rapporte Le Parisien. En revanche, il ne reconnaissent pas avoir tué la jeune femme. Le corps de Sophie Lionnet, jeune fille au pair à Londres, originaire de Troyes, était retrouvé calciné dans le jardin d'une propriété dans le sud-ouest de la ville. Le couple qui l'employait et l'hébergeait avait été interpellé peu de temps après.

Gartner et IDC sacrent HP pour 2017 — Ventes d'ordinateurs
Ses estimations tablent sur 259,5 millions d'unités livrées en 2017 et une baisse de seulement 0,2 % par rapport à 2016. De son côté, Gartner prend en compte un appareil comme la Microsoft Surface Pro , mais pas les Chromebooks .

Ce vendredi 12 janvier, ses employeurs présumés, Ouissem Medouni, 40 ans, et Sabrina Kouider, 34 ans, ont plaidé coupable d'entrave à la justice pour avoir tenté de se "débarrasser" du corps "en le brûlant", selon les termes retenus pour ce chef d'inculpation. Le salaire était bien maigre, atteignant à peine 56 euros par mois. Le drame avait mis en avant les dangers auxquels peuvent exposer les jeunes gagnant ainsi leur vie à l'étranger, ne connaissant souvent personne sur place, pas même ceux qui les emploient.

Recommande: