ONPC: Yann Moix dénonce la maltraitance des CRS envers les migrants !

13 Janvier, 2018, 20:25 | Auteur: Armand Coulomb
  • On n'est pas couché samedi 6 janvier 2016: Yann Moix et Benjamin Griveaux

Dans son émission On n'est pas couché, Laurent Ruquier recevait ce samedi le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux.

"Et ce que je vois de l'honneur de la République ce sont des CRS qui gazent des couvertures de jeunes migrants de 18 à 25 ans, qui gazent l'eau potable de jeunes migrants, qui tabassent des jeunes migrants qui sont effectivement soignés gratuitement, mais parce qu'ils ont été frappés par la police la veille", décrit le prix Renaudot 2013.

Le chroniqueur conclut visiblement ému: "Si l'honneur de la République est de frapper des enfants à coups de matraques ou de gazer l'eau potable, et d'utiliser des mots comme kyste ou enkyster, je n'appartiens pas à la même République que vous". En évoquant les migrants, Benjamin Griveaux emploie le terme "enkyster", qui fait immédiatement bondir Yann Moix qui s'exclame dans un long monologue: "C'est un vocubalaire que je déplore. S'ils sont avérés, ils sont inadmissibles et devront être sanctionnés".

Benjamin Griveaux avait demandé à Yann Moix de saisir la justice, s'il avait des preuves de ces "faits extrêmement graves s'ils sont avérés". La préfecture de police du Pas-de-Calais a réagi aux accusations du chroniqueur.

Easyjet s'allierait à Air France/KLM et Delta (presse) — Reprise d'Alitalia
Lufthansa a indiqué être intéressée par la compagnie italienne mais pas en l'état, voulant créer une "nouvelle Alitalia". Or le gouvernement italien souhaite boucler l'affaire avant les élections générales qui se tiendront le 4 mars prochain.

Les violences des CRS dans la "Jungle de Calais" puis, après son démantèlement, autour des autoroutes où les migrants tentent de se cacher sous des camions pour rejoindre l'Angleterre, sont pourtant dénoncées, depuis plusieurs années, par les associations de défense des Droits de l'Homme et de protection des migrants.

C'est une bombe lâchée par le présentateur Yann Moix. "Non, les CRS ne contaminent pas l'eau potable", a ajouté la préfecture à l'issue d'une série de tweets. "Aucun des faits évoqués n'ont fait l'objet de signalements aux services de l'État et de la justice", écrit notamment la préfecture, préférant vanter l'action de l'État, en assurant que ce dernier avait permis une prise en charge de 400 migrants "dans des conditions dignes" dans les centres d'accueil. Vous vous rendez compte de la gravité que ce serait pour moi dans une émission vue par plus d'1,5 millions de téléspectateurs de rapporter des "on dit" ou de mentir. J'ai rencontré des CRS très humains, qui font bien leur travail; des migrants violents, désagréables, inquiétants mais aussi des CRS très "limite" et des migrants extraordinaires.

Je n'ai comme argument que ce que j'ai vu. "Ce serait gravissime", lance-t-il. J'ai vu des choses d'une violence incroyable", a-t-il déclaré avant d'émettre quelques nuances: "Je ne dis pas qu'il n'y a pas de choses positives qui se passent à Calais ou que l'État ne fait rien. Je ne mets pas non plus tous les CRS dans le même panier. Que Benjamin Griveaux aille à Calais. L'écrivain a finalement regretté que M. Griveaux n'ait pas passé "une nuit sur place": "Il suffisait d'aller passer une heure à Calais pour vérifier ce que je suis en train de vous dire".

Recommande: