Fausse alerte de missile balistique à Hawaï

14 Janvier, 2018, 00:53 | Auteur: Armand Coulomb
  • Une alerte a été envoyée ce samedi par erreur aux habitants de Hawa

La Commission fédérale des communications américaine (FCC) a annoncé l'ouverture d'une "enquête exhaustive" après l'envoi par erreur samedi d'une alerte au missile aux habitants de l'île de Hawaï, en pleine période de tensions avec la Corée du Nord. CECI N'EST PAS UN EXERCICE": "c'est le message que les habitants de cet Etat américain ont reçu sur leur téléphone portable, le 13 janvier vers 8h (heure locale). Mettez vous immédiatement à l'abri.

Le gouverneur de Hawaï, David Ige, a déploré cette fausse alerte, promettant d'éviter pareille erreur à l'avenir et souhaitant que la confiance de la population dans le système d'urgence ne soit pas affecté.

"C'est une fausse alerte". "Menace de missile balistique sur Hawaï".

Russie : un tweet raciste du Spartak Moscou fait scandale
Le message a été publié vers 9h00 et fut retweeté plus de 1400 fois avant que le club ne décide de le supprimer. Maintenant dire que Dzhikiya est raciste c'est abusé quand même.

En seulement quelques minutes, ce sont des dizaines de messages affolés qui ont surgi sur les réseaux sociaux. Je suis à Honolulu, à Hawaï et ma famille est à North Shore. Ma mère et ma sœur pleuraient. "Je n'ai aucune autre information et je suis terrifiée".

Le sénateur démocrate de Hawaï Brian Schatz a tweeté que l'incident était dû à une "erreur humaine", sans donner plus de précisions. "Il n'y a rien de plus important que de professionnaliser et de mettre des garde-fous à ce système" d'alertes Amber, a-t-il ajouté à l'AFP.

Recommande: