Gabon: Jean Ping interdit de sortie du territoire

15 Janvier, 2018, 06:04 | Auteur: Basile Toussaint
  • Gabon-Affaire “complot contre l'Etat”: l'opposant Ping convoqué par la justice

Le principal opposant gabonais, Jean Ping, a été interdit de sortir du territoire par le procureur juge d'instruction du tribunal de première instance de Libreville au Gabon.

Pascal Oyougou, avait été arrêté le 8 septembre 2017 par des agents de la Direction générale de la recherche (DGR, gendarmerie nationale) et est actuellement détenu à la prison " Sans famille " de Libreville.

Drôle de timing tout de même, car la convocation du juge d'instruction, dans laquelle il précise à Jean Ping de rester à disposition de la justice, intervient quelques heures après que les équipes de communication de ce dernier aient annoncé son départ pour la France ce samedi 13 janvier.

Incidents en marge de Rennes-OM
Vers 14 heures, la police a dû intervenir pour séparer les deux camps aux abords du Roazhon Park. On garde notre ligne de conduite", a analysé le Phocéen au micro de Canal +.

" Je devais voyager ce soir, mais les forces de sécurité me bloquent l'accès ", a déclaré à l'AFP Jean Ping, ex-candidat à l'élection présidentielle d'août 2016 au Gabon et qui se proclame toujours " président élu" . "Dans le cadre de l'affaire "Ministère public contre Oyougou Pascal", vous avez été abondamment cité par l'inculpé", explique le Premier juge d'instruction dans sa convocation. Selon les enquêteurs, un plan de déstabilisation du Gabon a été retrouvé à son domicile lors d'une perquisition. Mais une note de demande d'interdiction de sortie du territoire circulait vendredi sur les réseaux sociaux gabonais, invoquant le fait qu'il doive rester à la disposition du juge pour les besoins de l'enquête.

Venu féliciter, au nom de son pays, le Président Ali Bongo Ondimba pour la mise en œuvre du Plan de diversification de l'économie gabonaise, M. Sall, Conseiller spécial de Macky Sall, a souligné que le modèle gabonais était un modèle de réussite, particulièrement en raison de la conjoncture défavorable actuelle à travers le monde et singulièrement sur le continent africain.

Recommande: