Pourquoi il ne faut surtout pas se retenir d'éternuer

17 Janvier, 2018, 14:47 | Auteur: Thibaud Popelin
  • Après avoir lu cette histoire vous ne vous retiendrez plus jamais d'éternuer

Des médecins se sont basés sur la mésaventure d'un jeune homme de 34 ans qui s'est fracturé le fond de la gorge. Résultat: rupture spontanée du fond de la gorge, un cas très rare qui en général, se produit à la suite d'un traumatisme tel que des vomissements ou des quintes de toux.

Quand les médecins l'ont examiné, ils ont entendu des craquements et des crépitements qui se sont étendus de son cou à sa cage thoracique. Il a été nourri par sonde et placé sous antibiothérapie, jusqu'à ce que les gonflements et la douleur aient disparu.

Birmanie: sept manifestants bouddhistes tués par la police en Etat Rakhine (police)
Dans un rapport récent, Amnesty International avait estimé que l'ouest de la Birmanie était une "prison à ciel ouvert" pour les Rohingyas.

Un scanner confirme leurs soupçons: la pression de l'air créée lorsque l'homme a réprimé son éternuement a provoqué une déchirure à l'arrière de sa gorge. C'est une pratique à éviter! Il peut conduire à de nombreuses complications telles que du pseudomediastinum (de l'air emprisonné dans la poitrine entre les deux poumons), une perforation de la membrane tympanique (le tympan qui est perforé) et même la rupture d'un anévrisme cérébral.

Le patient britannique est finalement sorti de l'hôpital sans aucune séquelle, mais avec le conseil de ne plus se boucher le nez quand il sent qu'il va éternuer.

Recommande: