YouTube durcit les règles pour participer à son programme publicitaire

17 Janvier, 2018, 17:46 | Auteur: Lea Montgomery
  • Youtube durcit ses règles de monétisation

Cette mesure prendra effet à compter du 20 février prochain. Le 31 décembre dernier, le jeune vidéaste américain s'était filmé complaisamment auprès du cadavre d'un suicidé dans une forêt japonaise.

A compter du 20 février, les chaînes devront compter au moins 1.000 abonnés et 4.000 heures de temps de visionnage sur l'année précédente pour être admissibles sur la plateforme et commencer à monétiser leurs vidéos.

La plateforme YouTube est récemment revenue sur son système de monétisation des vidéos en proposant de nouveaux paramètres qui auraient, à première vue, pour but de privilégier un contenu qualitatif et durable en termes de nombre de vues. Ces deux critères devraient réduire fortement le nombre de chaînes éligibles au programme partenaire de YouTube (YPP, YouTube Partner Program). Mais l'évolution des règles du Youtube Partners Program fait grincer des dents les petits producteurs dont l'audience ne rivalise pas avec celle des plus gros vidéastes de la plateforme, et qui voient arriver des règles de monétisation plus strictes. Bien évidemment, le contenu s'est répandu rapidement et les vues se sont multipliées: si l'on part de l'ancien système, une vidéo recensant plus de 10 000 vues pouvait alors rentrer dans un processus de monétisation, laissant la part belle aux buzz sanglants ou haineux, leur permettant de se répandre à loisir sous couvert de la liberté de s'exprimer.

Lucasfilm dévoile enfin le synopsis du film sur Han Solo — "Star Wars"
Après Rogue One , Disney s'apprête une nouvelle fois à envoyer un spin-off Star Wars d'un autre genre. Han Solo sera incarné par Alden Ehrenreich.

Cependant, la réponse à ces nouvelles modalités de partenariat n'a pas été entièrement positive, certains estimant que le changement rendra plus difficile l'accès à un partenariat YouTube pour les chaînes plus petites et prometteuses. Pour rassurer les entreprises qui diffusent des publicités sur YouTube, Google annonce un durcissement des règles à respecter pour afficher des publicités sur sa chaîne.

Pour Google Preferred, qui est une sélection de chaînes populaires présentées aux annonceurs, une modération manuelle - et donc humaine - sera mise en place afin d'autoriser l'affichage de publicités sur des vidéos.

Résultat, alors que YouTube fait face à quelques difficultés avec ses annonceurs suite à différentes polémiques, la plateforme souhaite se montrer plus sérieuse sur la façon de répartir l'argent.

Recommande: