PSG: Neymar vexé et agacé par les sifflets du Parc des Princes

18 Janvier, 2018, 12:30 | Auteur: Mathilde Kaplan

Neymar et le PSG se sont baladés mercredi soir contre Dijon (8-0) en clôture de la 21e journée de Ligue 1.

Il faut savoir que comme Edinson Cavani, Neymar court lui aussi après un objectif personnel. Vraiment dommage après un quadruplé et une aussi large victoire. Plus tôt dans le match, il avait égalé le record de Zlatan Ibrahimovic (156 buts).

"S'il l'avait donné à +Edi+ cela aurait été un très beau geste +fair-play+ maintenant si c'est juste pour une question de record". Cavani en a profité pour rejoindre Ibrahimovic au classement des buteurs historiques du club. Un penalty qui lui a valu quelques sifflets de la part d'une partie du public qui voulait voir Cavani transformer le penalty. Il en est désormais à 15 réalisations en championnat, 24 toutes compétitions confondues. La dissuasion du portier dijonnais empêchait le virtuose brésilien de cadrer sa tentative, mais Di Maria encore lui était à l'affût au second poteau pour pousser le ballon au fond des filets et inscrire son doublé (15ème minute). Il a déjà fait mieux que durant toute la saison passée avec le FC Barcelone en Liga (13 buts).

Des assaillants non identifiés attaquent la ville de Beni — RDC
Au moins trois soldats de l'armée congolaise auraient été tués et cinq autres blessés alors qu'ils repoussaient l'attaque des ADF. Il aurait fallu un peu plus de deux heures à l'armée pour repousser l'offensive des ADF.

Neymar, auteur d'une performance ébouriffante, a-t-il été vexé par ces sifflets?

Car après sa tête croisée, sur un service parfait d'Angel Di Maria, les ultras ont immédiatement entonné un chant en son honneur, déployant même un fanion imposant à son effigie.

L'Argentin, préféré à Kylian Mbappé, entré en jeu à la 68e minute, a ouvert le score en logeant dans le filet opposé une magnifique frappe enroulée pour lober un Baptiste Reynet trop avancé (4e, 1-0). "L'équipe a fait un grand effort pour avoir des joueurs importants comme lui ". A quatre jours de rendre visite à son dauphin lyonnais, le PSG a fait le plein de points, de buts, de confiance.

Recommande: