La modernisation de l'aéroport s'annonce difficile — Nantes

19 Janvier, 2018, 02:11 | Auteur: Armand Coulomb
  • Joël Labbé sénateur du Morbihan

Au lendemain de l'abandon du projet d'aéroport, une nouvelle phase délicate s'ouvre à Notre-Dame-des-Landes: l'avenir de la ZAD, dont les occupants se disent prêts à rouvrir les accès mais refusent toute expulsion.

Le 26 octobre 2000, le Premier ministre socialiste Lionel Jospin relance le projet, mis en sommeil plus de 25 ans. Dans ces conditions, l'exécutif décide d'abandonner le projet de Notre-Dame des Landes. En 2012, une tentative d'évacuation avait provoqué des affrontements violents et s'était soldée par un échec.

La mise en scène a été soignée, et c'est Édouard Philippe qui est à la manœuvre. Une décision qui risque d'être coûteuse pour plusieurs raisons.

" On a gagné sur toute la ligne!"

Les questions en suspens restent pourtant nombreuses: que faire de la ZAD (zone à défendre)? "Ils ont cédé sur tout", nous a dit Vincent, un Québécois de Gaspé qui élève des moutons sur un terrain qu'il squatte illégalement depuis six ans. À l'annonce de la victoire, Vincent et ses amis sont partis faire la tournée des derniers agriculteurs qui ont tenu bon. Une manière de faire oublier que le candidat Macron était en faveur de l'aéroport...

Sites trop lents sur smartphone ? Attention au référencement Google
Cette mise à jour est baptisée speed update : les nouveaux algorithmes tiendront compte du temps de chargement d'une page. Bien sûr, la vitesse des pages ne sera pas le seul facteur utilisé pour déterminer le classement des pages mobiles.

"La mairesse de Nantes, Johanna Rolland, parle elle aussi de trahison". Nicolas Hulot s'en est vigoureusement défendu, louant la vocation de cette mission "d'étudier en toute indépendance" les alternatives avant une décision "impartiale". Personne ne sait non plus ce qu'il adviendra du pôle Airbus qui devait créer 5000 emplois en récupérant les anciennes pistes. Avec un rapport de trois médiateurs sur la table très favorable à la rénovation de l'aéroport actuel, après avoir rencontré une centaine d'élus des deux camps et fort de visites sur le terrain, Edouard Philippe s'est convaincu que "ce dossier [était] dans l'impasse".

Plus généralement, on sait qu'une cinquantaine de projets de développement sur tout le territoire sont aujourd'hui dans le collimateur des groupes écologistes.

Le dossier de Notre-Dame-des-Landes était une épine dans le pied du président Macron, alors qu'il multiplie les initiatives sur le climat sur la scène internationale. Pour ceux qui en feraient la demande, ils doivent pouvoir récupérer/racheter leurs terres. Aujourd'hui, le président de la République a reculé devant une minorité d'ultra-violents.

"On va se battre pour que tout le monde puisse rester ici et on va continuer à construire nos vies ici", affirme une occupante de longue date de la ZAD tandis que d'autres zadistes annonçaient dès mercredi soir leur départ "vers d'autres luttes", avant le printemps. "Ce soir, il célébrera sa victoire tard dans la nuit".

Recommande: