Apple utiliserait seulement les modems d'Intel et abandonnerait Qualcomm

06 Février, 2018, 17:03 | Auteur: Emma Bardin
  • Apple utiliserait seulement les modems d'Intel et abandonnerait Qualcomm

Cette nouvelle approche a évidemment l'intérêt de coller de près à l'actualité, Qualcomm et Apple étant engagés dans une lutte juridique frontale.

Ming-Chi Kuo de KGI Securities, cité par MacRumors a déclaré: "Nous nous attendons à ce qu'Intel soit le fournisseur exclusif des puces réseau des modèles d'iPhone de 2018, tandis que Qualcomm ne devrait avoir aucune part des commandes". Apple aurait changé d'avis sur le fournisseur à privilégier en constatant les avantages concurrentiels proposés par Intel. Le fondeur, qui a commencé à livrer des puces modem depuis l'iPhone 7, serait non seulement capable de satisfaire le cahier des charges technique fixé par Apple mais aussi de proposer des tarifs plus attractifs. Toutefois, KGI n'exclut pas que Qualcomm puisse revenir à un moment ou un autre dans la chaîne d'approvisionnement, peut-être à la faveur d'un accord amiable dans son bras de fer avec Apple.

Au Japon, le journal télévisé présenté par un robot nommé Erica
Au mois d'avril, une présentatrice un peu particulière va en effet faire ses débuts dans un journal télévisé au Japon. Elle peut également bouger le haut du corps et exprimer des émotions (comme le fait de sourire).

Pour rappel en janvier dernier, Qualcomm a été sanctionné et a versé 997 millions euros à l'Europe pour avoir contraint Apple à l'achat exclusif de ses puces modems de 2011 à 2016. Les deux modèles peuvent fournir une connexion 4G à hauteur d'un gigabit/seconde et sont aussi compatibles avec le nouveau système d'antennes 4x4 MIMO conçu pour le prochain iPhone haut de gamme.

Recommande: