Un cadeau empoisonné pour l'anniversaire du premier compteur Linky installé à Rennes !

07 Février, 2018, 23:54 | Auteur: Basile Toussaint
  • Compteur Linky: pourquoi il va vous coûter cher

Et Enedis sera autorisée à prendre le remboursement du compteur avec un taux d'intérêt de 4,6% alors que, selon la Cour des comptes, les conditions auxquelles la filiale d'EDF a pu financer son avance ont été bien plus intéressantes.

La Cour réclame donc un engagement de l'État français afin que ces compteurs communicants soient plus utiles aux usagers. La facture de ce déploiement s'élève à près de 5,7 milliards d'euros (dont 5,4 milliards pour le Linky d'Enedis, le reste concerne les entreprises locales de distribution implantées sur 5% du territoire).

Sous le titre "Tirer pour les consommateurs tous les bénéfices d'un investissement coûteux", les magistrats consacrent tout un chapitre à ce compteur qui suscite la défiance du public, au point que de nombreux usagers se renseignent sur la possibilité de refuser son installation.

La vidéo d'un chien traîné par un scooter scandalise les internautes
Selon certaines informations, l'auteur des faits a été identifié, mais n'a toujours pas été interpellé. La police nationale indique s'être saisie de l'affaire du chien traînée par une motocross.

Si la Cour des comptes ne remet pas en cause le déploiement actuel de quelque 39 millions de compteurs Linky à travers la France, qui mesurent et transmettent directement la consommation d'électricité au fournisseur, permettant une facturation plus précise et ne nécessitant plus le passage d'un technicien pour relever le compteur, elle en souligne néanmoins les faiblesses.

Enedis (ex-ERDF) veut avoir installé 34 millions de ces nouveaux compteurs à la fin de 2021. Des interventions peuvent aussi être réalisées à distance. "Ce sont pourtant eux qui justifient l'importance de l'investissement réalisé", critique la Cour des comptes. Dans les deux cas, la Cour des comptes critique des "rémunérations avantageuses". Le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité profite en effet à la fois d'un "différé tarifaire" et d'incitations financières généreuses à respecter les coûts et délais.

Plus spécifiquement, les magistrats jugent qu'il faut améliorer "les moyens mis en place pour permettre à l'usager de connaître sa consommation détaillée, préalable à toute action de maîtrise de la demande d'énergie". Seuls les ménages précaires peuvent bénéficier d'un affichage dans leur habitation sans surcoût pour suivre leur consommation en temps réel.

Recommande: