Le constructeur français Wiko passe totalement sous pavillon chinois — Téléphones

09 Février, 2018, 01:58 | Auteur: Basile Toussaint
  • Stand Wiko au MWC 2017 Marco Mosca

Dès la naissance de Wiko en 2011 à Marseille, Laurent Dahan fondateur de la marque et James Lin, Président du Groupe Tinno, ont collaboré étroitement à la création d'une remarquable réussite mondiale; Wiko apportant son expertise marché, sa stratégie résolument orientée client et l'organisation unique de ses ventes, et Tinno son savoir-faire technologique avec ses 4 centres de R&D et ses capacités industrielles avec ses 2 sites de production. Via ce rapprochement, Wiko poursuit bien sûr son objectif de devenir un acteur majeur de l'industrie de la téléphonie mobile, au niveau mondial.

Le constructeur chinois Tinno, qui détenait déjà 95% du capital de Wiko, en a racheté les 5% restant aux fondateurs de la marque marseillaise. L'expertise des deux entreprises permet une entière maîtrise de la chaine de conception, de production et de commercialisation des produits. "Pour les deux entreprises, fusionner était une étape naturelle dans la construction d'un partenariat stratégique encore plus fort", a annoncé l'entreprise, qui revendique une place dans le "top 5" des constructeurs mobiles en Europe de l'Ouest.

Wiko s'allie à Tinno, son partenaire de toujours.

Wall Street : chute vertigineuse du Dow Jones
Ce vent de panique sur les marchés a coïncidé avec la nomination de Jérome Powell à la tête de la Réserve fédérale américaine. C'est désormais chose faite, l'éventualité d'une hausse des taux d'intérêt ayant mis le feu aux poudres .

Dès le départ, Wiko a choisi un modèle léger d'importateur en nouant un partenariat industriel avec le chinois Tinno, un groupe de 5000 personnes et 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires.

Une fusion qui " s'inscrit dans une logique actionnariale et industrielle ". Wiko dispose aussi de 250 employés supplémentaires dans d'autres pays.

" Cette nouvelle étape était essentielle pour répondre aux besoins et aux exigences de nos utilisateurs en leur offrant une large gamme de produits innovants ", affirme le dirigeant français, cité dans un communiqué. L'entreprise compte aujourd'hui 500 collaborateurs et opère dans plus de 30 pays. Elle ne publie pas son chiffre d'affaires mais il serait, selon l'estimation de L'Usine Nouvelle, aux environs de 225 millions d'euros en 2017.

Recommande: