Le mandat de Marie-Christine Saragosse annulé pour un malentendu administratif

14 Février, 2018, 18:51 | Auteur: Basile Toussaint
  • Marie-Christine Saragosse est confrontée à une situation inédite

Mme Saragosse, à la tête du groupe public depuis 2012, avait été reconduite l'an dernier pour un mandat de cinq ans.

Pour ce nouveau mandat, qui a démarré le 5 octobre, elle aurait dû faire parvenir dans un délai de deux mois à la "Haute autorité pour la transparence de la vie publique une déclaration de situation patrimoniale de fin de fonctions ainsi qu'une nouvelle déclaration d'intérêts", explique-t-elle dans ce courrier révélé par Le Monde. La patronne de France 24 et RFI a annoncé mardi 13 février aux salariés que son mandat avait été annulé. Pour ses précédentes déclarations, en 2013 et en 2015, Marie-Christine Saragosse avait été contactée par les autorités pour remplir un questionnaire de patrimoine. Mais en 2017, la procédure a changé: c'était cette fois à elle de transmettre ces déclarations de sa propre initiative. Marie-Christine Saragosse quitte la présidence de la maison mère de France 24 et RFI notamment, pour des raisons administratives.

Julian Assange libéré ? La justice britannique va se prononcer
Depuis, l'Equateur avait assuré qu'il continuerait à protéger Julian Assange, " tant que sa vie sera en danger ". Julian Assange s'était alors défendu que la Russie, ou tout autre Etat, eût été derrière ces fuites.

Situation ubuesque chez France Médias Monde (FMM). En attendant, un conseil d'administration extraordinaire devrait être bientôt réuni pour désigner le patron par intérim, le doyen des administrateurs Francis Huss, explique France Médias Monde. Elle assure qu'elle sera "évidemment candidate" si le CSA doit lancer une nouvelle procédure de nomination.

Recommande: