Abassi révèle des chiffres terrifiants et des "décisions douloureuses" — BCT

08 Mars, 2018, 19:03 | Auteur: Basile Toussaint
  • Conseil d’Administration de la BCT Réuni le 5 mars 2018

La Tunisie relèvera son taux directeur de 75 points de base, a déclaré lundi, le chargé de communication à la Banque centrale de Tunisie (BCT) Zied Mouhli, dans un entretien accordé à Xinhua.

Abassi a fait part des indicateurs économiques "terrifiants" qui pourraient aboutir à des "décisions douloureuses".Le gouverneur de la BCT a tiré la sonnette d'alarme sur des indicteurs au rouge: Déficit commercial, réduction des réserves en devises à moins de 80 jours d'importation.

Le taux d'inflation en Tunisie a atteint en février un niveau record en passant à 7,1%, contre 4,6 % durant la même période de 2017, selon l'Institut national de la statistique (INS).

De son coté, Rym Kolsi, Directrice de la stratégie de la politique monétaire a insisté sur les risques d'une persistance des pressions inflationnistes, alimentées par le glissement du dinar et par conséquent l'inflation importée, la hausse des cours mondiaux, et même les dispositions de la loi de finances 2018 qui a accentué le poids de la pression fiscale sur le consommateur final. "Il faut stimuler l'investissement", a-t-il dit.

Les Raptors déjà qualifiés pour les séries
Kyle Lowry a également eu un gros mot à dire dans la victoire avec sa récolte de 15 points et de 15 mentions d'assistance. DeRozan a contribué à une fin de quatrième quart endiablée avec un panier spectaculaire, avec 4,6 secondes au cadran.

Le Gouverneur souligne au passage que des experts étrangers lui recommandaient une augmentation de 100 points de base du taux directeur au lieu de 75 points. Elle est à l'origine de tous les problèmes de notre économie.

Pour l'équipe de la Banque centrale, la guerre est surtout une guerre contre l'inflation, qu'il faudrait arriver à maîtriser au plutôt, et la récente importante augmentation du taux directeur de 5% à 5,75% cible essentiellement la canalisation de l'évolution de ce taux d'inflation.

Quant aux effets de ce nouvel ajustement du taux directeur, décidé le 5 mars 2018, ils sont attendus vers le dernier trimestre 2019 compte tenu des délais de transmission des impulsions de la politique monétaire qui varient entre 6 et 8 trimestres. Trabelsi a en outre défendu la sortie sur les marchés internationaux fin mars, qui interviendra, selon lui, à un très bon moment pour la Tunisie, forte de sa politique budgétaire rigoureuse et des réformes structurelles mises en œuvre, d'autant plus que les conditions des marchés sont bonnes avec une abondance de liquidité avant toute intervention de la FED qui pourrait changer la donne.

Recommande: