Céline : Macron ne croit pas que "nous avons besoin de ces pamphlets"

08 Mars, 2018, 20:44 | Auteur: Armand Coulomb
  • Céline : Macron ne croit pas que

Le 33e dîner du Crif est le premier de l'actuel locataire de l'Elysée en tant que chef de l'Etat, après sa venue l'an dernier comme candidat à la présidentielle.

"Aucune piste ne sera écartée, y compris la possibilité de légiférer dans ce domaine", a-t-il assuré en citant comme " exemple inspirant la législation allemande qui menace les plateformes internet de lourdes amendes en cas de diffusion de messages de haine. "Nous sommes pris entre l'antisémitisme traditionnel surreprésenté à l'extrême droite et l'antisémitisme antisioniste surreprésenté à l'extrême gauche", a ajouté Francis Kalifat.

L'Etat luttera sans faiblesse contre l'antisémitisme, qui porte atteinte à la République et dont des formes anciennes et profondes renaissent, a promis mercredi Emmanuel Macron.

En France, une mission sera confiée par le gouvernement à Gil Taïeb, vice-président du Crif, et à l'écrivain franco-algérien Karim Amellal sur la lutte contre le racisme et l'antisémitisme sur internet.

"Je le redis ce soir devant vous, avec toute la force d'un engagement public: il ne saurait y avoir demain ou après-demain le moindre renoncement de l'État, le moindre abandon des familles juives de France".

Emmanuel Macron a rétorqué que Donald Trump n'avait pas aidé le processus de paix avec sa décision du 6 décembre dernier, excluant de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël prochainement.

Antoine Gallimard avait suspendu le projet de réédition des trois pamphlets antisémites de Louis-Ferdinand Céline - Bagatelles pour un massacre, L'École des cadavres et Les beaux draps - après trois semaines de controverses publiques: "Au nom de ma liberté d'éditeur et de ma sensibilité à mon époque, je suspends ce projet, jugeant que les conditions méthodologiques et mémorielles ne sont pas réunies pour l'envisager sereinement", écrivait-il dans un communiqué le 11 janvier. Le président s'est cependant dit opposé à la censure et "heureux" qu'un tel débat puisse avoir lieu.

AFP
Au dîner du Crif Emmanuel Macron aura de la cyberhaine au menu
AFP Au dîner du Crif Emmanuel Macron aura de la cyberhaine au menu

Pourquoi aujourd'hui, après tant d'agressions antijuives, jeter de l'huile sur le feu?

"Les orphelins des déportés, ceux qui dans leur enfance ont connu et aimé les victimes de la Shoah n'ont pas tous disparus, ils sont encore debout. M. Gallimard, ayez la décence d'attendre notre mort pour tenter à nouveau d'inscrire ces pamphlets dans le catalogue de la Pléiade dont votre grand-père a renvoyé le créateur en application du statut des juifs", a déploré Serge Klarsfeld en faisant référence à Jacques Schiffrin, créateur de La Pléiade, licencié par Gaston Gallimard en novembre 1940 suite à l'entrée en vigueur des lois anti-Juifs en France.

Le président français a également affirmé que "le boycott d'Israël sera sanctionné" répondant au discours du président du Crif, Francis Kalifat.

"Je pense que c'est une véritable erreur", a-t-il poursuivi.

"A un moment donné du processus, la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël et de la Palestine adviendra, mais cela doit venir au bon moment du processus, dans un jeu équilibré, qui avancera", a-t-il dit.

"La sécurité de notre allié israélien n'est pas négociable", a-t-il insisté, rappelant les inquiétudes nourries par une influence grandissante de l'Iran dans la région.

The devil is in the detail on tariffs
Their only use by the U.S. has been to justify a trade embargo of Nicaragua in 1985, and various measures against Cuba in 1996. The impact of Cohn's departure was only magnified by the exceptional month of West Wing turnover and turmoil that preceded it.

Recommande: